Rabillard : "C'est à nous de prouver qu'on mérite notre place"

  •    
  •    
  • om facebook

Bénéficiant de l'absence de Bafétimbi Gomis et d'Aaron Leya Iseka, Antoine Rabillard a disposé d'un peu de temps de jeu, vendredi soir, face à Montpellier. Cela n'a pas atténué sa déception, alors que l'OM s'est fait battre à plein couture.



"On est déçu, c'est clair. On était venu ici avec l'intention de gagner, de ramener les trois points, de rester dans le haut du tableau. Ce soir, on s'est fait piéger, a-t-il confié au micro d'OM.net. On a très mal entamé ce match. On était venu avec d'autres intentions. On s'est fait piéger. On a réussi une meilleure entame de seconde période, on a réussi à revenir au score et même encore là, on se fait piéger. On prend le troisième but qui nous a tués."

"J'essaie de faire mon travail au maximum. Je reste à la disposition du coach, s'il a besoin de moi. Je sais qu'il y a beaucoup de travail à fournir et beaucoup de progrès à faire, pour parvenir à faire partie du groupe à part entière. Je travaille tous les jours au maximum à l'entraînement, ou avec la CFA, un jour ou l'autre ça paiera", a-t-il ajouté. "L'efficacité ? C'est vrai qu'en ce moment c'est notre défaut. On a du mal à cadrer nos frappes, on n'est pas efficace devant le but. Ce soir, encore une fois, on n'a pas beaucoup cadré. Il faut vite régler ça pour pouvoir marquer plus et gagner des matchs."

"Il nous a dit de jouer plus vers l'avant, de prendre des risques. Aujourd'hui, on rentre très mal dans ce match. On en paie les conséquences très vite. On est mené très vite au score et forcément après c'est très dur de revenir face à un bloc qui reste compact. On perd trois points. (...) Les cartes ont été redistribuées avec l'arrivée d'un nouveau staff, d'une nouvelle équipe. C'est à nous de prouver qu'on mérite notre place", a-t-il conclu.

Commanderie

Par FootMarseille le samedi 05 novembre 2016 à 09h30 - 1923 lectures.
Njie : "Mentalement, ils ont été plus forts"
Cabella en fait trop, selon Courbis

Antoine Rabillard : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit