Le Graet n'était pas pour l'arrivée de McCourt

  •    
  •    
  • om facebook

Dans les colonnes du Figaro, Noël Le Graët a confié son faible emballement pour le nouveau propriétaire de l'OM, Frank McCourt.

Le Graet

"La santé de nos clubs est soi-disant fragile. Mais au final, aucun n'est très endetté. Ce sont souvent des patrons de PME qui veulent vendre leur club, car ils sont un peu fatigués. Mais je n'ai pas envie que demain, la moitié des clubs de L1 soient sous pavillon chinois, américain ou russe", a-t-il déclaré. Avant d'évoquer directement l'arrivée de Frank McCourt : "Je n'ai pas à juger. C'est peut-être très bien, mais je pense que Marseille aurait pu intéresser des entreprises françaises. C'est une ville de foot, un très beau club, un environnement passionnel. Il y a deux, trois grosses entreprises françaises dans le foot, il devrait y en avoir d'autres. Il y a des gens qui font ça sérieusement. Le groupe Pinault à Rennes par exemple. Il y a d'autres Pinault en France qui pourrait être propriétaires de clubs."

Son aversion envers les investisseurs étrangers est telle qu'il voudrait changer la loi : "Il faudrait une loi. J'ai essayé d'en discuter. Mais on n'est pas prêt..." Car son exemple n'est autre que Jean-Michel Aulas, le patron de l'OL : "Le chef d'entreprise qu'est Jean-Michel Aulas a réussi. Il fait peut-être un peu trop de tweets de temps en temps (sourire). Il a réussi en étant associé à une autre belle entreprise (les Chinois d'IDG Capital Partners, NDLR) qu'il va faire entrer à hauteur de 20 % dans son capital, il a construit son stade. C'est l'exemple du Bayern qu'il est en train de faire. Il faut du temps, mais c'est brillant. Je reste persuadé qu'en Province, et même à Paris, la clientèle s'étale sur un rayon de 50 km. Partout, il y a des superbes entreprises françaises. Et ce sont celles-là qui devraient être propriétaires des clubs. Pas d'autres. Il y a un mouvement à créer. C'est compliqué, mais pas impossible", a-t-il ajouté.

Âgé de soixante-quatorze ans, le président de la FFF ne semble toujours pas en adéquation avec le football moderne. Et on peut justement penser qu'il n'est pas "étranger" au retard pris par la Ligue 1 sur les grands championnats étrangers. Son passage à la présidence de la LFP, entre 1991 et 2000, a correspondu au fort déclin du football français. Il défendait alors, comme son beau-fils Bertrand Desplat (président de Guingamp, Ndlr) aujourd'hui, une réglementation favorable aux petits clubs, plutôt qu'aux grands...


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le vendredi 28 octobre 2016 à 17h18 - 3820 lectures.
Tapie pense que McCourt ne connaît pas les tarifs du mercato
OM-Bordeaux : déjà de nombreux billets vendus

Noël Le Graët : son actualité

16 réactions à cet article
28/10/2016 à 17:40
quedzal
quedzal

il parle des chinois, russes, americains. et les quataris il les oublient.
n'importe quoi!!!!!!

28/10/2016 à 17:41
hotcalou
OM

Noel Le Graet a toujours détesté Marseille, c'est un petit homme sans envergure et sans ambition qui ne voit rien au delà de son En Avant Guingamp... Avec un tel guignol, les clubs français resteront médiocres, et lui restera ce qu'il a toujours été, un has been aigri...

28/10/2016 à 17:43
Adishaz
OM

19 ans de présidence. Ça ne devrait pas exister, en aucun cas...

28/10/2016 à 17:55
Aceboss
Aceboss

Cette interview est, comme à son éternelle habitude, COMPLÈTEMENT déconnectée de la réalité.

C'est affligeant et ça n'est pas nouveau.

Mais qu'on ne s'étonne pas d'une telle incapacité à aller de l'avant de la part de ce type : combien de fois n'ai-je pas raconté cette anecdote, qu'à 11 ou 12 ans, il me paraissait déjà évident que 2 ou 3 locomotives devaient tirer le foot français vers le haut : émerveillé de l'entendre enfin se réveiller après des mandats de maire de Guingamp, de Président de la Ligue, au début de sa présidence à la FFF à plus de 60 ans (!!) enfin évoquer la même chose !

Ce type est décidément un PITRE !

On n'a que faire des ses leçons de bien-pensance. Sans compter qu'il est manifestement plus simple de s'en prendre aux russes ou américains qu'aux qataris...

Quand à l'exemple Pinault, voilà où en est Rennes...! Heureusement que Le Graet n'est pas breton, sinon il serait au courant...
On me dit dans l'oreillette que si, il serait breton, ah mince alors...

Incroyable !

CQFD

28/10/2016 à 18:03
lucianoo
OM

à 74 ans, il me semblerait opportun pour lui de prendre sa retraite.
le foot est passé dans une autre dimension,lui est resté dans sa vision franco-française totalement étriquée, et il rend service à personne en s'accrochant à ses privilèges.

28/10/2016 à 18:08
Tana
Tana

Le passage avec la loi à mettre en place est complétement ridicule.
Tu m'étonnes que la L1 aille si mal avec un pitre comme lui au sommet de la hiérarchie du foot Français.

28/10/2016 à 19:53
MaddynnXIX
MaddynnXIX


Pour être tout à fait honnêtes, l'arrêt Bosman est passé par là.

Rien à dire sur le reste. L'exemple du Stade Rennais nous montre à quel point il est coupé du monde réel. Ou alors, c'est qu'il aimerait bien nous voir vivoter à l'image du club breton.

On sait qu'il ne nous a jamais eus en très haute estime.

28/10/2016 à 19:55
ESTEBAN 06
ESTEBAN 06

Bien sur que l'on préfèrerait faire marcher l'économie française et avoir des patrons français, mais qui s'en intéressent ? dégun !! on est bien obligé de faire avec le plus offrant.

28/10/2016 à 20:05
franc tireur
OM

avoir des proprios étranger , condamne son petit club a rester seul dans son football kermesse ,toujours avantagé par l'arbitrage , la ,il fait la performance d'introniser son homme de paille , a la tète des clubs de foot pro de l1 , bravo l'artiste.

28/10/2016 à 20:06
ommilano
OM

je pense qu'il fallait qu'un ménage soit fait...et ça passe,peut etre, mieux si c'est un américain qui le fait...rien ne dit que le club nettoyé et sain n'intéresse pas dans l'avenir des entreprises françaises,qui sait?

28/10/2016 à 20:38
Fracasman
Fracasman


De 1991 à 2000 c'ets les meilleurs années des clubs français en coupes d'europe...Tu parles d'un déclin...

28/10/2016 à 20:38
warrior
warrior

ah ben si pour lui ce n'est pas bon, ça l'est forcément pour nous, comme il ne peut pas nous saquer,et nous à mis des bâtons dans les roues depuis qu'il est président de Guingamp, tout ce qui est contraire à ses désirs ne peut que me faire plaisir contre ce ***...

28/10/2016 à 20:47
lunwe
OM

Alors lui, il fait vraiment rire mais c'est qu'un gros faux cul. il dit que des entreprises françaises, aurait pu s'intéréssé pour reprendre L'OM..oui en effet sauf que ce n'ai pas le cas car lesz entreprises françaises, les entrepreneurs français en ont rien a foutre, ça ne les intêresse pas..il site Le groupe Pinault...non mais c'est sérieux ? il a vue la gueule de l'équipe de Renne, sont palmarès depuit la reprise du groupe Pinault ? c'est ça qu'il veux pour le foot français ? bref il faut pas s'étonner de voir le foot français a la place ou il estavec ce genre de personne àa sa tête....

28/10/2016 à 21:20
lunwe
OM

"Son passage à la présidence de la LFP, entre 1991 et 2000, a correspondu au fort déclin du football français" ah bon ? il n y a pas eu plusieur finale de coupe d'europe disputé par L'OM dont une gagner en 93 ? PSG vainqueur de la coupe des coupes la même année il me semble, Monaco a jouer il me semble une final de coupe d'europe dans les mêmes années ainsi que Bordeaux, alors qu'avant 91 c'était le néant total.

28/10/2016 à 21:50
Yelovestrory
Yelovestrory

Le grand tournant c'est 95:l'arret Bosman

29/10/2016 à 10:18
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Depuis que l'achat des joueurs est international, on ne pourra plus empêcher que ce soit pareil pour les repreneurs. Ce serait du protectionnisme mal placé.
De plus, si des patrons français étaient tant intéressés, ça se saurait. Ce ne semble plus trop être le cas aujourd'hui...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit