Lille-Marseille : même combat ?

  •    
  •    
  • om facebook

A en croire La Voix des Sports, la crise ne semble pas encore couver à Luchin. Après le match nul face à Nice, Grégory Tafforeau constatait que le parcours à domicile de son club avait plombé ses résultats, c'est au tour de Kevin Mirallas d'y aller de son petit coup de blues : "Soyons honnêtes, nous sommes en danger. Nous ne possédons qu'un point d'avance sur la zone rouge. C'est une petite crise..."

Mais pour Claude Puel, l'heure ne semble pas à la révolution. Le coach lillois est conscient des difficultés comptables actuelles (4pts pris et 2 buts inscrits en 5 matchs, 1 seule victoire à domicile depuis le début de la saison), cependant il ne perd pas de vue que son équipe, peut "revenir dans la lutte pour une place européenne à la faveur d'une bonne série de résultats". Ces sages paroles résonnent bien à l'oreille du supporter olympien car l'OM est dans la même situation au classement à ceci prêt qu'il bénéficie d'un meilleur bilan immédiat (2 victoires consécutives à Lyon et face à Metz et 5 buts inscrits).

Puel aborde également un autre sujet que l'on connait bien dans la cité phocéenne ; l'éternelle reconstruction : "j'ai dit que cette année sera celle de la reconstruction. Il faut passer par des moments difficiles comme c'est le cas actuellement. Mais je maintiens que ce groupe possède les qualités pour remonter au classement. On est en recherche de stabilité." A Marseille, on croise les doigts pour que cette stabilité soit enfin (re)trouvée grâce à son coach belge.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par monsieur patate le vendredi 30 novembre 2007 à 16h13 - 2299 lectures.
Eric Gerets dément toute velléité de départ
Jean II Makoun, comme Claude Puel

Dans l'actualité de l'OM