Le président Cicco est "charmant, chaleureux et malicieux"

Dans son édition du jour, le Journal du Dimanche dresse le portrait de Giovanni Ciccolunghi, dit "Cicco", le nouveau président de l'OM.

Commanderie

Membre de la holding Louis-Dreyfus, cet homme d'affaires de soixante-douze ans paraît jouir d'une bonne réputation : "Quand il s'exprime au conseil d'administration, il fait avant tout preuve de bon sens. Tout le monde l'appelle "Cicco". Il est charmant, chaleureux et malicieux. C'est un personnage à la Gepetto", a indiqué un témoin, interrogé par l'hebdomadaire. Il faut avouer que le descriptif tranche avec celui de son prédécesseur... L'Italo-suisse a notamment contribué au développement d'Adidas, qui appartenait alors à Bernard Tapie, et lancé une fabrique de pâtes, en Russie. Il a aussi créé le "Cicco Club", un endroit prisé de Moscou. La chute du rouble aurait eu un impact non négligeable sur ses affaires.

Sa mission à Marseille se veut bien sûr temporaire. Un proche de Margarita Louis-Dreyfus à la langue acérée précise qu' "il y avait de toute façon peu de candidats au poste". Elle l'aurait ainsi choisi "parce qu'il n'a pas d'agenda et ne risque pas de lui faire de l'ombre". Enfin, ce poste pourrait lui "permettre d'éponger ses pertes" et de glaner "une petite commission quand le club sera vendu". Il pourra donc s'appuyer sur Gunter Jacob, le nouveau directeur sportif olympien.


Par FootMarseille le dimanche 24 juillet 2016 à 11h07 - 3279 lectures.
Mercato : les dirigeants ne relâchent pas la pression
Les premiers buts de Leya Iseka à l'OM

La Commanderie : son actualité

1 réaction à cet article
24/07/2016 à 15:08
ommilano
OM

cassez vous !

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit