Petit kiffe le Vélodrome

Emmanuel Petit, l'ancien milieu de terrain de l'équipe de France 98, sait que l'ambiance du Stade Vélodrome peut porter l'équipe de France ce soir vers la qualification. Il se souvient aussi du match face à l'Afsud.

Stade Vélodrome

Interrogé par La Provence sur l'importance du public du Stade Vélodrome, Emmanuel Petit répond par l'affirmative : "Oui, surtout depuis la rénovation, c'est un stade magnifique. Si on met
les ingrédients sur le terrain, il peut y avoir une ambiance extraordinaire ; ça peut se révéler rédhibitoire pour certains joueurs, mais à notre époque, la majorité avait l'habitude d'évoluer devant 60 000 personnes chaque week-end, c'étaient des joueurs chevronnés, nous pouvions affronter la pression populaire. La seule complication, c'était d'aborder le match dans la peau du favori."
Explique l'ancien milieu de terrain.

Et de se souvenir du match face à l'Afrique du Sud en 98 : Ce jour-là soufflait un Mistral à décorner un boeuf. L'accueil a été fort, le public a été derrière nous du début à la fin. "Nous étions sereins mais le contexte était particulier, nous étions critiqués, notamment Aimé Jacquet ; ça a peut-être permis de faire l'union sacrée,
d'avoir un esprit de rébellion. Il importait de commencer par une victoire et de séduire un public marseillais qui peut être versatile si le scénario tourne mal. Il fallait rassurer les gens, les médias et nous-mêmes "
conclut Emmanuel Petit


Par FootMarseille le mercredi 15 juin 2016 à 11h57 - 3251 lectures.
L'OM raconte Mandanda
Mercato : Mandanda vers Chelsea ?

Emmanuel Petit : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit