Anigo évoque la situation sportive et le mercato


Outre la situation du club en coulisse, José Anigo évoque aussi dans La Provence la situation sportive du club. Il fait d'emblée le lien entre les deux : " Si j'étais à la place d'Eric Gerets, et que j'observais les agissements du club à travers la presse, je me poserais la question de savoir où je suis tombé. "

La situation sportive : " Elle est compliquée, pas irrémédiable. C'est une crise sportive passagère que nous cherchons à solutionner. " Le directeur sportif olympien analyse ainsi les difficultés : " Je continue à penser que les joueurs ont du talent, mais nous n'arrivons pas à trouver une bonne équipe car la complémentarité ne se fait pas. Quand je vois les performances de Rodriguez, Mandanda, Bonnart, Valbuena, je pense que nous ne nous sommes pas trompés. Quand on juge une équipe, il ne faut pas toujours se focaliser sur les derniers arrivés, mais se poser aussi la question sur le comportement des joueurs déjà sur la place. Ils ont conduit le club en Ligue des champions, interrogeons-nous sur leur rendement aujourd'hui. Albert s'y est cassé la tête, Eric rencontre le même souci. "

Si Anigo assume le recrutement (" Je le revendique "), il évoque dans la foulée des retouches pour le mercato : " C'est nécessaire. Pas pour entreprendre une révolution, mais Eric Gerets a envie de joueurs avec un profil différent pour mettre en place son schéma tactique. [...] Il mène sa réflexion. Il sera décideur et nous exécuterons ses souhaits. "


Par bobich le lundi 29 octobre 2007 à 09h17 - 11211 lectures.
Anigo met de l'huile sur le feu
Eric Gerets veut libérer Djibril Cissé

José Anigo : son actualité