Diaby adoube Michel

De passage en conférence de presse, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille, Abou Diaby, a été interrogé sur son entraîneur, Michel. L'ancien Gunner estime que le technicien espagnol reste l'homme de la situation.

Abou Diaby

Dans les propos d'Abou Diaby pendant la conférence de presse mercredi,, il a été évoqué l'avenir de Michel à la tête de son équipe. Le joueur marseillais a apporté son soutien au technicien espagnol : "Bien sûr qu'il est l'homme de la situation. Il est là. Il a fait un énorme travail. Il est arrivé dans des conditions pas faciles" a-t-il déclaré rapporte La Provence.

Et d'ajouter : "Tout le monde doit se mobiliser.Car ce sont les joueurs qui sont sur le terrain" conclut Diaby.


Par FootMarseille le jeudi 17 mars 2016 à 10h24 - 3370 lectures.
Valbuena dindon de la farce
Le secret de la réussite des gardiens

Abou Diaby : son actualité

4 réactions à cet article
17/03/2016 à 10:34
Vlad78
OM

Il dit ça parce qu'il n'a pas encore joué sous ses ordres ou parce qu'il veut éviter de se faire placardiser pour le seul match qu'il pourrait jouer à l'OM cette saison?

vlad

17/03/2016 à 10:40
El Zuzze
El Zuzze

Discours classique de professionnel... Même si le coach un tocard il ne faut surtout pas le dire ouvertement à la presse...

17/03/2016 à 10:56
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Evident qu'il ne va désavouer son coach devant la presse. D'ailleurs, en général, les problèmes de ce type se règlent en interne.
Quel intérêt à médiatiser ?
Le plus important étant de trouver toutes les solutions les plus efficaces.
Michel, n'apparaît pas comme une solution efficace.
Certains joueurs non plus.
MLD et VLB, encore moins

17/03/2016 à 11:12
Corentin34om
Corentin34om

Logique,il ne va pas dire le contraire et dire que Michel est un guignol devant la presse..
Faut pas s'attendre à grand chose lorsque les joueurs parlent devant les médias,ils disent ce qui paraît logique et en même temps c'est normal.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit