Jean-Pierre Papin : aujourd'hui ce qui compte c'est Lens

  •    
  •    
  • om facebook

La légende vivante de l'OM, le buteur qui a fait vibrer Marseille et trembler l'Europe à la charnière des années 80 et 90, Jean-Pierre Papin, va retrouver le club qui a fait sa gloire dans le camp d'en face, en l'occurence le RC Lens. Propulsé entraîneur des Nordistes suite à la démission de Guy Roux, JPP revient donc au Vélodrome pour le compte de la 11ème journée de L1, dimanche soir à partir de 21 heures.

Sur le site officiel de l'Olympique de Marseille, Papin nous livre l'analyse du début de saison raté de l'OM : "C'est un début délicat, voire surprenant. L'OM fait un très bon parcours en Coupe d'Europe, avec un succès probant contre Liverpool, mais piétine en Championnat. L'OM a pour moi une grosse équipe, mais à l'image du PSG, devra batailler".

Diagnostic lucide d'un bosseur qui ne met d'ailleurs pas son équipe sur un piédestal : "Lens a connu un début de saison aussi compliqué et difficile que celui de l'OM. Avec moins de réussite sur la scène européenne. La victoire sur Auxerre nous a fait du bien. Mais rien n'est fait. Nous travaillons d'arrache-pieds à l'entraînement pour nous donner les moyens de redresser la barre. Nous sommes sur la bonne voie, j'ai confiance".

À travers les propos de Jean-Pierre Papin, il est donc aisé de s'apercevoir que c'est un match entre deux équipes en manque de confiance qui se déroulera à Marseille. Mais JPP veut rester pro, malgré ses beaux souvenirs phocéens : "Je suis très heureux de revenir au Vélodrome, c'est mon stade fétiche. J'ai vécu à Marseille des moments magiques, inoubliables. J'ai passé six ans ici et ça laisse des traces. Mais mon retour n'est pas important. Aujourd'hui ce qui compte, c'est Lens ! Et ce match qui ne vaut que trois points finalement. Je vais vite faire le vide, même si j'aurais un pincement au coeur, afin de me concentrer et bien préparer cette rencontre".

Par Arn-oo le mercredi 17 octobre 2007 à 20h31 - 3224 lectures.
Love : l'Auriverde du froid sur le Vieux-Port ?
Acariès : l'OM est encore à vendre

Jean-Pierre Papin : son actualité