Sans peur et sans reproche, le point noir, revue de presse

  •    
  •    
  • om facebook

Bonjour et bienvenue dans votre revue de presse consacrée à l'Olympique de Marseille ! Au programme de ce vendredi 11 décembre 2015, la délivrance, sans peur et sans reproche, ou encore la décision du TAS.

Batshuayi et Nkoudou


OM : l'Europe reste d'actualité
Après avoir joué avec le feu, les Phocéens se sont qualifiés pour les seizièmes de finale. La Provence souligne que cette équipe reste fragile et possède peu de marge. Après la sortie d'éléments-clés, l'édifice a vacillé.


Délivrés à Liberec
L'Équipe remercie les Marseillais pour leur sens du spectacle et du suspense. Il faudra confirmer contre Ajaccio. En cas de victoire, le promu corse aurait le même nombre de points que l'OM. C'est moins glamour que la perspective d'affronter Manchester United.


Ca passe sans casse pour l'OM
Le Parisien indique que les deux buts encaissés sont le seul point noir d'une soirée qui aura confirmé la bonne tenue des Marseillais hors du Vélodrome. Selon le quotidien, Abdelaziz Barrada a notamment marqué la rencontre de son empreinte.


Un OM sans peur et sans reproche
La Marseillaise a livré son analyse des performances des Phocéens. Selon elle, Barrada et Isla ont survolé les débats, et Romao a été très bon. A contrario, Rolando, Nkoulou et Batshuayi ont été très moyens. L'organisation olympienne est restée solide, ajoute le quotidien.


Le TAS maintient la suspension de Michel Platini
Enfin, 20 Minutes livre les dernières informations concernant l'affaire Platini. L'ancien sélectionneur reste suspendu, le TAS estimant que le maintien de sa suspension provisoire n'est pas "susceptible de cause un dommage irréparable pour le moment".

La revue de presse, c'est fini pour aujourd'hui, retrouvez-nous sur notre site footmarseille.com, sur notre chaîne Dailymotion ou sur notre application pour Iphone.

Par FootMarseille le vendredi 11 décembre 2015 à 11h01 - 3766 lectures.
La cinquantième de Rolando
C3 : Cabella est dégoûté

Abdelaziz Barrada : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit