Angleterre-France : Riolo et Ménès ne sont pas d'accord

  •    
  •    
  • om facebook

Hier soir, dans le Stade Wembley, l'équipe de France s'est inclinée face à l'Angleterre. Daniel Riolo pense que le plus important était ailleurs que sur le terrain. Pierre Ménès considère que le maintien de la rencontre n'avait pas de sens.

Wembley

"On a beau être préparé à quelque chose, à une émotion, et pourtant être surpris. L'hommage de Wembley était magnifique. De A à Z, chaque minute. En matière de force symbolique, les Anglais ont beaucoup à nous apprendre, c'est indéniable. Un modèle", a-t-il expliqué sur son blog. A contrario, Pierre Ménès estime que la rencontre aurait dû être annulée : "J'avoue que je ne vois pas l'intérêt d'avoir disputé ce match à Wembley. Un match unilatéralement maintenu par Noël Le Graët, après concertation avec lui-même. Alors c'est vrai, on a eu droit à une Marseillaise bouleversante et une minute de silence magnifique... Mais bon, sur le plan sportif c'était une incongruité totale", a déclaré le journaliste de Canal+.

Il ne faut finalement pas très longtemps pour que les vieilles oppositions se réveillent. Le plus important est bien entendu que la vie reprenne, peu à peu, son cours normal. Place désormais à la Ligue 1. L'OM se déplace à Saint-Étienne, dimanche, et le résultat sera là, primordial.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mercredi 18 novembre 2015 à 15h36 - 3385 lectures.
Attentats : la cellule médicale de l'OM va discuter avec les joueurs
Sagna : "Diarra a beaucoup communiqué"

Daniel Riolo : son actualité

3 réactions à cet article
18/11/2015 à 15:43
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Pas d'accord avec Ménès, même s'il est vrai que la démocratie interne à notre fédé est questionnante, cela n'enlève à rien au fait que la vie doit reprendre, toute la vie. Le foot en fait partie, heureusement.
Ils ont joué avec beaucoup d'émotion et ont perdu. Et alors, on s'en fout, rien de surprenant ni de grave là-dedans...
Riolo est moins guindé finalement...

18/11/2015 à 19:21
Pancake
Pancake

L'un pense avec sa tête, l'autre avec son cul, normal qu'il en sorte de la merde...

18/11/2015 à 19:59
pandi
pandi

Contrairement au gros je pense que le match était quasi nécessaire. Ca dépassait de loin le foot et le sport, c'était un symbole, un message : "on avance". Mais bon faut pas trop lui en demander au type.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit