Le sabordage, le coup de gueule de Labrune, revue de presse

  •    
  •    
  • om facebook

Bonjour et bienvenue dans votre revue de presse consacrée à l'Olympique de Marseille ! Au programme de ce vendredi 23 octobre 2015, le sabordage, la vaine résistance, ou encore le coup de gueule de Labrune.




L'OM se saborde
L'OM s'est incliné, hier soir, malgré un retour inespéré. L'Équipe considère que les Phocéens, impuissants et parfois apathiques, ne méritaient pas mieux. Le club semble s'enfoncer dans ses insuffisances et ses suffisances.


L'OM ne s'en sort plus
Selon le Parisien, non seulement le tunnel est long, mais il semble de plus en plus sombre. Le quotidien note que les Phocéens ne se sont pas montrés maladroits, alors qu'ils ont eu très peu d'occasions. Mais en danger en championnat, ils le sont maintenant aussi en Ligue Europa.


Braga punit un fade OM
So Foot estime que si la Ligue Europa sert parfois de terrain de jeu aux remplaçants, elle a cette fois-ci enfoncé le onze type marseillais dans une crise profonde de jeu et de résultats. Une question se pose donc : Michel et Marseille, sont-ils des mots qui vont très bien ensemble ?


#OM : une heure de vaine résistance
La Marseillaise s'inquiète des prestations réalisées par Michy Batshuayi, Abdelaziz Barrada et Lucas Silva. Selon elle, l'OM n'a existé qu'en de rares occasions, hier soir, subissant le plus souvent, sans trop s'exposer. Mais à l'heure de jeu, la digue a cédé.


Labrune secoue le vestiaire
Après la défaite contre Braga, Vincent Labrune a poussé un énorme coup de gueule. La porte du vestiaire a tremblé et le président de l'OM a passé un véritable savon à ses joueurs, a indiqué la radio. Une longue discussion avec Michel a également eu lieu.

La revue de presse, c'est fini pour aujourd'hui, retrouvez-nous sur notre site footmarseille.com, sur notre chaîne Dailymotion ou sur notre application pour Iphone.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le vendredi 23 octobre 2015 à 11h08 - 4550 lectures.
Labrune doit assumer, selon Riolo
Cabaye commente le traitement médiatique réservé à Diarra

Vincent Labrune : son actualité

1 réaction à cet article
23/10/2015 à 13:20
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Trop facile de jouer les vierges effarouchées quand on est le premier responsable de ce marasme...
Notre regard ne changera pas de direction pour autant. C'est bel et bien vers toi qu'il reste tourné...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit