Carrasso, sa boulette, son côté marseillais

  •    
  •    
  • om facebook

En obtenant le point du match nul avec Bordeaux à Paris (2-2), on pourrait penser les Girondins satisfaits, mais la soirée a été cauchemardesque pour les gardiens.

Tour à tour, Trapp et Carrasso y sont allés de leurs erreurs durant ce match, et le gardien bordelais, ancien joueur de l'OM, de faire taire le Parc.



Cedric Carrasso : "Quand vous jouez plus de 300 matches dans votre vie, les erreurs, ça arrive. J'aurais préféré ne pas en faire à ce moment-là, contre cet adversaire-là. J'ai peut-être coûté des points à mon équipe. Il faut vite se remettre en question après des conneries comme ça... L'erreur fait partie du métier. Le foot est parfois cruel. Sur le coup, on se sent seul, ce qu'il faut, c'est reprendre confiance en soi, réagir derrière. Le gardien du PSG (Trapp)? Je lui souhaite du courage, mais ça fait partie du football. Ma réaction face aux supporters parisiens (Carrasso leur a intimé le silence de la main après le but de Saivet)? C'est mon côté marseillais qui ressurgit au Parc. Je suis resté des années là-bas. C'est normal. Ils ont essayé de me déstabiliser. Je crois que j'ai gagné mon match".

Par FootMarseille le samedi 12 septembre 2015 à 08h37 - 4258 lectures.
Non Diawara n'a pas encore pris sa retraite !
Une plus-value en perspective avec Doria ?

Cédric Carrasso : son actualité

3 réactions à cet article
12/09/2015 à 10:50
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Faire match nul au Parc est une bonne perf.
Peu d'équipes y arriveront.

12/09/2015 à 13:09
Vasco93
Vasco93

Bordeaux a montré ce qu'il faut faire contre Paris, les presser haut et renforcer son milieu de terrain et harceler sans cesse le porteur du ballon, ensuite si tu ressors bien les ballons de derrière comme l'a fait Bordeaux tu fais jeu égal au moins sur le plan collectif, après évidemment tu n'es pas à l'abri des différences individuelles mais au moins tu as résolu 50% du problême

12/09/2015 à 15:35
Corentin34om
Corentin34om

De toute façon quand tu joues contre Paris ça ne sert à rien de fermer le jeu pour ne pas prendre de buts car la majorité des équipes qui font ça perdent quand même car ils n'arrivent pas à tenir 90 minutes.
Il faut plutôt jouer au ballon et faire du jeu en donnant tout comme l'a fait Bordeaux hier et ne pas hésiter à mettre le pied et à les bousculer physiquement.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit