"Bielsa négociait avec d'autres clubs, on en est tous convaincus"


Si l'Argentin est parvenu, un an durant, à s'attacher l'affection des supporters de l'OM, son départ s'accompagne d'une amère déception. RMC a notamment interrogé des membres du club sur les derniers instants jours/passés par El Loco au sein du vestiaire marseillais.

Selon un proche du président phocéen, Vincent Labrune, a confié sa stupéfaction. Selon lui, VLB est très déçu : "Franchement, il hallucine, il est abattu. Je pense qu'il se relèvera car c'est un homme brillant et courageux, mais il a la sensation que l'on vient de mettre en l'air 13 mois de boulot. Il voyait le bout du tunnel après de longues négociations. Tous espéraient la fin août pour souffler un peu ensuite. Et il faut tout recommencer." Les joueurs se sentent également trahis. Ils lui reprochent notamment d'avoir passé 45 minutes avec les journalistes, et aucune avec eux, samedi soir. Ils ont ainsi appris son départ... par SMS ou sur les réseaux sociaux. L'un d'entre eux, également contacté par la radio et resté anonyme, a aussi donné son avis : "On se demande tous : comment un personnage comme cela, censé être droit et intègre, peut agir ainsi pour une ou deux virgules ? La vérité est que depuis quelques jours, il disait souvent : ‘‘Attention, je vais partir... Si cela continue, je m'en vais...'' Il jouait avec les nerfs des dirigeants, on le savait, cela se voyait surtout depuis quatre ou cinq jours. Et il négociait avec d'autres clubs ou sélections, on en est tous convaincu." Enfin, un membre du staff a confié que le Rosarino ne comptait plus de soutien dans le vestiaire : "Franchement, même les joueurs les plus proches de Bielsa sont dans une colère froide. Il faut se rendre compte que l'on s'est donné à fond pour ce projet Bielsa. On n'a pas eu d'horaires ni de famille pendant plus d'un an, mais on se disait que ça valait le coup, que l'on était en train de vivre une saison à part. Maintenant, tout n'est pas à jeter. Avec Bielsa, on a touché sur certains aspects le haut niveau professionnel, qu'il faudra conserver si l'on veut avancer. Son côté fantasque nous aura fait très mal avec cette décision soudaine, même si on ressentait quand même qu'il y avait un malaise et qu'avec Bielsa, tout pouvait arriver", a déclaré ce dernier.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Marcelo Bielsa ne fait plus l'unanimité à l'OM, et à Marseille. S'ils se confirment, les récits qui accompagnent son départ vont entacher les traits d'un personnage jusque-là admiré pour son intégrité.


Par FootMarseille le lundi 10 août 2015 à 08h12 - 6111 lectures.
Bielsa est "un vrai faux-cul", selon Tonini
Rothen : "L'OM mérite beaucoup plus de respect"

La Commanderie : son actualité

1 réaction à cet article
10/08/2015 à 10:46
Vasco93
Vasco93

tournons nous vers l'avenir on a vécu une saison formidable avec Bielsa avec des hauts des bas mais toujours un immense plaisir ne retenons que ça, l'OM a un bon groupe pour faire de belles choses, les entraineurs étrangers de qualité ne manquent pas soyons optimist et forza OM !!!

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit