Labrune : "Ces luttes de pouvoir n'ont aucun sens"

  •    
  •    
  • om facebook

Vincent Labrune a commenté la guerre que se livrent la LFP et la FFF au sujet des promotions/relégations, dans les colonnes de Libération. Le président de l'OM estime que le football amateur n'a pas à interférer dans les décisions du monde professionnel. Pour rappel, la FFF a annulé la décision de la LFP qui consistait au changement du nombre de montées et de descentes.

"À mon petit niveau, et en regardant cela de loin, je considère qu'il n'y a pas de sujet et qu'il ne devrait pas y avoir de débat : la Ligue est la maison des pros, qui sont des sociétés commerciales qui doivent lutter pour survivre dans une concurrence européenne exacerbée. La Fédération est celle du football amateur et des équipes nationales. Je ne comprends donc pas ces luttes de pouvoir qui n'ont aucun sens à l'échelle de l'évolution du football international", a-t-il expliqué. Il tacle en tout cas Noël le Graët et la FFF : "Le football européen est en train de vivre sa révolution en terme de revenus et de business suite à l'explosion des droits télés en Angleterre entre autres, qui a suivi celle des droits UEFA de la Champions League. Il faut que chacun reste à sa place et qu'on laisse le monde professionnel s'organiser, se structurer et réussir sa mutation structurelle et économique. (...) Arrêtons donc d'inverser les problèmes, et posons-nous les bonnes questions : dans le grand "train" du football français, qui est la locomotive et le poumon économique ? Bien évidemment les clubs professionnels de l'élite dans le système de solidarité (et que personne ne souhaite remettre en cause !) qui est celui du foot français !"

Depuis l'époque où il dirigeait Guingamp, Noël le Graët n'a eu de cesse de défendre les petits clubs aux dépens des grands. Il y a trois ans, il considérait notamment que la taxe à 75 % était normale et que les gros clubs français devaient faire un effort. Dans un autre domaine, Cash Investigation avait dénoncé en 2013 l'attitude "légère" du président de la FFF en ce qui concerne la gestion des agents de joueurs. Le football français, qui est aujourd'hui dans un bien piteux état, lui doit peut-être beaucoup.

Par FootMarseille le jeudi 23 juillet 2015 à 14h48 - 3701 lectures.
Mercato : Manquillo a refusé l'OM
Mercato : Medel de nouveau transférable...

Vincent Labrune : son actualité

3 réactions à cet article
23/07/2015 à 15:58
Corentin34om
Corentin34om

Perso,je trouve que Noël le Graët a raison sur ce coup-là.
Je préfère avoir 3 montées et 3 descentes que 2 montée et 2 descentes,ça tue le suspense du championnat.

23/07/2015 à 17:17
Aceboss
Aceboss

Quand je vois le niveau des commentaires, ça me laisse sans voix...
http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Labrune-soutient-thiriez/576301

23/07/2015 à 17:27
Tordugénial
OM

C'est une demi mesure : si on ne fait que 2 montées et 2 descentes, dans ce cas il faut passer à 18 clubs.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit