Samir Nasri : " Zidane est ma référence "

  •    
  •    
  • om facebook

Alors qu'il avouait il y a quelques jours ne pas avoir reçu d'offre de prolongation concernant son contrat à l'Olympique de Marseille qui prend fin en 2009, Samir Nasri s'est confié au quotidien l'Equipe à l'occasion de la rencontre Italie-France qui se dispute demain à Milan et qu'il ne devrait pas disputer en tant que titulaire. Raymond Domenech privilégierait l'option à deux attaquants avec l'indéboulonnable Henry et Anelka qui a démarré sa saison en fanfare plutôt qu'Henry et Nasri derrière.

Le jeune milieu de terrain évoque notamment la finale de la dernière Coupe du Monde et Zinedine Zidane qu'il considère comme étant sa " référence ". Il reste notamment impressionné par la Panenka effectué par ce dernier : " faire ça un jour de finale de Coupe du monde, c'est dingue. Je me suis levé et j'ai crié : “ C'est un génie. ” Quand tu vois ça, tu te dis que ce gars là, il ne fait pas le même sport que les autres. " Il ajoute au sujet de son expulsion : " comment je réagirais si un adversaire insultait ma soeur ? C'est compliqué de répondre. Là, assis tranquillement ce n'est pas comme pendant une finale, avec la pression et tout. Mon père me dit qu'il faut toujours répondre à la provocation avec les pieds et le ballon. Mais, lui, je sais qu'il aurait réagi autrement, il a souvent été expulsé en tant que joueur. Franchement, je ne sais pas. " Enfin le numéro 22 de l'OM avoue passer beaucoup de temps à regarder les matchs devant le petit écran et notamment pour observer les joueurs qui occupent le même poste que lui : " je suis très attentif aux milieux offensifs qui ont le même profil que moi. Quand c'est un grand joueur, j'essaie de voir comment il se déplace, comment il gère les espaces. J'apprends beaucoup devant la télé. "

S'il refuse toute comparaison avec l'ancien joueur du Real Madrid, Samir Nasri a actuellement toutes les cartes en main pour devenir l'un des ténors européen au poste de meneur de jeu. Malgré l'évidence de la faiblesse de la Ligue 1, les supporters olympiens ont toujours espoir de le voir rester de nombreuses années et de porter l'OM jusqu'aux sommets de l'Europe.

Par Meyer Lanski le vendredi 07 septembre 2007 à 10h05 - 5873 lectures.
Pas de TFC pour Lorik Cana
L'OM 2ème du championnat ... des tribunes

Samir Nasri : son actualité