OM-Lyon : Payet risque gros, selon Aulas

  •    
  •    
  • om facebook

Il faudra bien plus d'une semaine pour digérer la décision calamiteuse de Benoît Bastien, lors du match OM-OL. Plus que par l'erreur d'un homme, les Marseillais sont dévastés par ses conséquences.



Après la rencontre, Dimitri Payet et l'ensemble des Phocéens avaient fait part de leur colère. "On s'est fait niquer ! Enculé(s) !" avait notamment hurlé le milieu offensif dans les couleurs menant au vestiaire. Des propos qui ne s'adressaient pas à l'arbitre, puisque celui-ci était encore sur la pelouse. Pour autant, Jean-Michel Aulas, toujours prompt à mettre de l'huile sur le feu cette saison, aimerait l'envoyer en commission de discipline : "Et il risque gros Payet... ! Les termes employés pour l'arbitre sont affligeants !" a ainsi tweeté le patron de l'OL.

Parviendra-t-il à influencer la commission de la Ligue ? Ce qui est évident, c'est que le président rhodanien, certainement sous prétexte de soulager ses joueurs de la pression médiatique, n'en finit plus de provoquer et d'attiser la haine sur le réseau social. Et si... on lui confisquait tout simplement son Twitter ?



Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mercredi 18 mars 2015 à 08h14 - 4220 lectures.
Arbitrage : le communiqué de l'UNFP
Labrune : "Aucune crainte pour Payet"

Jean-Michel Aulas : son actualité

3 réactions à cet article
18/03/2015 à 09:03
Get-up
OM

Il y a un point de conjugaison à mettre en avant. En effet, Payet n'a pas dit "On s'est fait niquer, enculés", mais a dit "On s'est fait niquer, enculer"... On voit d'ailleurs bien qu'il cherche un mot pour renforcer le "On s'est fait niquer".
Cette nuance est importante, car dans le premier cas "enculés" est à prendre au sens bande d'enculés, et on peut alors penser aux arbitres.
Mais en disant "On s'est fait niquer, enculer", Payet fait un constat des faits; nous joueurs de l'OM, on s'est niquer et on s'est fait enculer, soit encore, on s'est fait voler. Ce qui est indubitablement vrai.
Le "és" et le "er" modifient donc complètement le sens de l'expression, étant entendu que dans le second cas, Payet ne s'adresse aucunement aux arbitres, mais aux joueurs de l'OM à travers lui-même. Il ne peut donc être suspendu (CQFD)
Ceci peut-être relayé, en particulier à Hole Ass via Twitter que je ne possède pas.

18/03/2015 à 09:37
Lorenzoboc
Lorenzoboc

Il risque surtout d'avoir les associations LGBT aux fesses OM

18/03/2015 à 22:50
piccicci
OM

"PAYET M'AS TUER"…punaise mais c'est contre Thauvin qu'il fallait réagir avec la rage ( il t'a insulté de fdp )…et au lieu de pleurnicher auprès de l'arbitre pour un ballon après la ligne…il fallait en planter 2 ou 3 au lieu de pleurnicher.et la veille il ne fallait pas accordé un interview à canal+ disant que tu pensais àl'après Om…l'Espagne…enfin il te restait assez de force après le match pour crier comme une hyènes..Payet m'a tuer

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit