Brandao : de nouvelles révélations sur Motta

  •    
  •    
  • om facebook

L'Équipe a aujourd'hui livré de nouvelles précisions concernant l'altercation qui a opposé Brandao à Thiago Motta, au Parc des Princes, en août dernier.

Selon le quotidien, l'attaquant se serait défendu face au jury en précisant que l'international italien du PSG l'avait provoqué en lui reparlant du viol dont il avait été accusé en mars 2011, alors qu'il portait le maillot de l'OM. Pour rappel, le Brésilien avait alors été blanchi en raison des "incohérences et contradictions" de la plaignante. L'affaire avait néanmoins eu un impact sur la saison du joueur, qui avait ensuite été prêté à Cruzeiro.

Il faut croire que cela n'a pas ému le juge, puisque ce dernier a condamné l'ancien Phocéen à un mois de prison ferme. Une sanction que l'ensemble des observateurs estime trop sévère. On peut penser que le magistrat chargé de l'affaire n'a jamais assisté à une bagarre générale dans un match de rugby...


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le vendredi 28 novembre 2014 à 17h10 - 10349 lectures.
Veigneau : "Se hisser encore plus haut"
OM-Nantes : les compos !

Thiago Motta : son actualité

5 réactions à cet article
28/11/2014 à 17:42
fier des Minots
fier des Minots

on peut aussi enquêter pour vérifier que ni la juge ni son entourage ne s ont fan du psg

28/11/2014 à 18:13
cana13
cana13

Brandao est pas très malin on le sait ... mais tout le monde sait aussi que T.M est une putain (sauf les supp du QSG et les journaleux)

28/11/2014 à 19:14
Patatinho
Patatinho

Déjà que la justice de notre pays est tantôt proche du ridicule (Cf. les multi récidivistes qui peuvent sévir en toute impunité...) tantôt proche du néant... Mais là un décision pareille et totalement disproportionnée discrédite totalement un système judiciaire qui frôle le pathétique... Que c'est triste...

28/11/2014 à 19:14
Pytheas83bm
Pytheas83bm

il est vrai qu'on laisse trop souvent les joueurs s'insulter sur un terrain alors que selon la loi 12, parmi les fautes passibles d'exclusion, il y a [i]" tient des propos ou fait des gestes blessants, injurieux et/ou grossiers." [/i]
c'est toléré, à tort à mon sens et les parisiens parlent beaucoup sur le terrain et pas que pour dire des amabilités.

28/11/2014 à 23:13
Corentin34om
Corentin34om

D'accord avec vous,cette sanction est vraiment incompréhensible.
Une peine de prison de 1 mois ferme pour un coup de tête c'est assez incroyable.De toute façon on sait tous qu'il n'ira pas en prison.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit