"Cela n'arrive pas qu'à Marseille"

  •    
  •    
  • om facebook

L'enquête sur les transferts de l'OM a donné lieu à l'interpellation de Farid Ayad, un proche de Vincent Labrune, lequel est finalement reparti libre de l'hôtel de police. L'Équipe a publié un échange de mail, dans son édition du jour, entre ce dernier et Esfandiar Bakhtiar, l'actionnaire principal d'Évian-Thonon-Gaillard.

FootMarseille a besoin de vous ! On vous explique pourquoi ici.


Le propriétaire du club s'y étonne notamment des accords passés entre le premier, Patrick Trottignon (l'ancien président haut-savoyard) et Ralph Isenegger (un avocat suisse), lors des ventes de Saber Khalifa à l'OM et Momo Rabiu à Krasnodar. L'agent lui explique notamment qu'il sera rémunéré, pour son intervention dans la transaction de l'international tunisien, à partir de la commission perçue par Maître Isenegger "pour le transfert de Momo Rabiu". Le club phocéen ne serait-il pas le seul à se heurter à la complexité du système de rémunération des agents ? Étonnant...

Le séisme médiatique qui a entouré les gardes à vue des dirigeants phocéens laissait présager quelques poursuites contre ces derniers, ce qui n'a finalement pas été le cas. "Tout ça pour ça ?", s'interrogeait ce matin un journaliste du Figaro. Si l'OM est le seul club sali par l'affaire, on peut imaginer que de nombreux transferts de Ligue 1 justifieraient le même investissement de la justice.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le vendredi 21 novembre 2014 à 11h04 - 2954 lectures.
L'OM n'inquiète pas Blanc
L'enquête s'éloigne, l'infirmerie se remplit, revue de presse !

Eveche Police Commissariat : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit