Justice : plusieurs transferts dans le collimateur

  •    
  •    
  • om facebook

L'affaire qui secoue l'OM est d'une dimension que l'on n'avait pas soupçonnée de prime abord. Vincent Labrune, Philippe Pérez, Pape Diouf et Jean-Claude Dassier et les autres interpellés ont visiblement passé la nuit au commissariat. L'Équipe évalue à quinze le nombre d'interpellations. On en sait désormais un peu plus sur les faits qui leur sont reprochés.

Selon diverses sources, quatre transferts intéresseraient particulièrement la justice en raison de malversations présumées. Il s'agit de ceux de Didier Drogba, Samir Nasri, Souleymane Diawara et André-Pierre Gignac. Les gardes à vue des dirigeants de l'OM résultent d'un long travail d'investigation, selon Le Parisien. La police s'interroge sur les montants des transferts et suspecte l'existence de rétrocommissions. Le quotidien précise que les enquêteurs soupçonnent Christophe D'Amico, qui est notamment intervenu dans la transaction qui a amené l'ancien attaquant toulousain à Marseille, d'être "une passerelle entre le banditisme corse et le monde du football".

Par ailleurs, L'Équipe livre le nom de quelques autres interpellés. Selon elle, Rani Berbachi, membre du service de sécurité phocéen, et Farid Ayad, un collaborateur proche de Vincent Labrune, sont également entendus par la justice.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mercredi 19 novembre 2014 à 08h48 - 2593 lectures.
Courbis : "Les policiers ne sont pas supporters des Bleus"
Anigo : "Je veux être entendu"

Didier Drogba : son actualité

1 réaction à cet article
19/11/2014 à 10:01
Tana
Tana

C'est moche pour l'image du club en tout cas OM

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit