Samir Nasri : une carrière à la Raul ?

  •    
  •    
  • om facebook

A l'orée de sa quatrième saison en Ligue 1, Samir Nasri livre ses premières impressions au quotidien La Provence. Tout juste de retour sur les terrains d'entraînement avec le groupe olympien, il avoue avoir commencé sa préparation lors de la fin ses vacances : " dès mon retour à Marseille, j'ai attaqué pour ne pas avoir de retard dans la préparation. Je ne veux pas qu'elle me pompe toute l'énergie, donc j'anticipe. Je suis armé pour travailler beaucoup plus. C'est maintenant que l'on acquiert le coffre pour les prochains mois et ils seront longs. " Le jeune international est serein et impressionne une nouvelle fois par sa maturité, il donne des explications : " j'ai quitté mes parents assez tôt. A 13 ans, j'ai intégré le centre de formation de l'OM. J'ai passé mon adolescence avec des joueurs plus âgés. Dans l'effectif pro, je travaillais avec des joueurs ayant réussi une grande carrière. Je me suis servi de leur expérience, j'ai écouté leurs conseils. Quand ça rentre dans une oreille, ça reste. "

Le Marseillais évoque également son avenir et répond aux supporters qui l'imaginent faire une carrière à la Raul : " j'y ai pensé. Si Raul n'a pas bougé du Real, il est quand même dans l'un des plus grands clubs au monde. Il y a 15 ans, l'OM faisait trembler tous les grands d'Europe, il appartenait au gratin. Aujourd'hui, le club a perdu ce statut, même s'il essaie de combler son retard. Pour cela, il faut d'abord redevenir maître sur son territoire, être champion. Des clubs me font rêver : quand je vois Barcelone, Manchester, le Real j'ai envie de découvrir ces horizons. Mais que les choses soient claires, il est hors de question aujourd'hui de parler d'autre chose que l'OM : je suis né ici, je suis bien ici et je suis encore très jeune. " Il est par ailleurs satisfait de sa saison passée : " 19 ans, c'est l'âge où tout le monde se révèle : Cristiano Ronaldo, Rooney, Gourcuff. Si je n'étais pas arrivé à hausser mon niveau, cela aurait été grave pour moi. "

Par Meyer Lanski le jeudi 05 juillet 2007 à 09h39 - 11489 lectures.
Libourne 1-2 OM : la réaction d'Albert Emon
Cissé, coup de maître ou erreur inexcusable ?

Samir Nasri : son actualité