Gili : " L'équipe perdait 80 % de ses moyens

  •    
  •    
  • om facebook

L'ancien entraîneur de l'Olympique de Marseille, Gérard Gili, estime que la rénovation du Stade Vélodrome pour l'équipe olympienne est une bonne chose. Ces dernières années, le technicien marseillais laisse entendre que l'équipe marseillaise perdait 80 % de ses moyens en jouant dans un stade en travaux.

Dans les colonnes de La Provence ce mardi, Gérard Gili fait part de son avis sur l'apport de la nouvelle enceinte : "La différence entre ce Vélodrome plein et un stade en travaux, est énorme. J'ai connu cela sur le banc en 1996-97, puis ces dernières saisons en tant que spectateur, c'est horrible, l'équipe perd 80 % de ses moyens. Et l'adversaire ne ressent aucune pression. Or, la première fois que je suis venu au Vélodrome sur un banc adverse, je me suis rendu compte du poids considérable de la chape de plomb qui te tombait sur la tête. Aujourd'hui, ce stade est exceptionnel. L'adversaire est anesthésié, chacune de ses passes, chaque contrôle devient un exploit. Et quand tu es joueur de l'OM, tu es transporté. Le starter, c'est le public. Dès l'échauffement, le joueur de l'OM sait qu'il va se passer quelque chose " estime le technicien marseillais.


Par FootMarseille le mardi 21 octobre 2014 à 09h23 - 3354 lectures.
L'architecte du Parc pas fan du Vélodrome
Oma Sy attend le Clasico avec impatience

Gérard Gili : son actualité

3 réactions à cet article
21/10/2014 à 11:02
Tana
Tana

Il en rajoute un peu le Gili OM

21/10/2014 à 11:05
bernardromed
bernardromed

Baup a fait 2em avec un stade en construction OM

21/10/2014 à 11:57
nabs2001
OM

Pas faux. Et la défaite olympienne face à Montpelier c'est oublié un peu vite nan ?

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit