Courbis avoue, RLD non

  •    
  •    
  • om facebook

La première journée du procès en appel sur les transferts douteux à l'OM entre 1997 et 1999 a vu un étonnant revirement de position.
En effet, Rolland Courbis, l'entraineur de l'OM à l'époque, qui avait toujours réfuté la moindre implication dans ces transactions douteuses, a déclaré : " Je voulais trop en faire. [...] J'ai peut-être, sans le vouloir, commis une complicité d'abus de biens sociaux. Mais je ne savais même pas ce que cela voulait dire ".
De son côté, Robert Louis-Dreyfus, actionnaire majoritaire du club, a continué à nier toute faute de sa part lors de ces dossiers.

Les interrogatoires continueront demain lors de ce procès devrait s'achever vendredi. Les sanctions devraient être connues à l'automne.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par seb le lundi 18 juin 2007 à 19h26 - 6741 lectures.
Diouf négocie ... avec les groupes de supporters
Mercato de l'OM : les pertes du jour

Rolland Courbis : son actualité