SCB-OM : des incidents avant le match

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM disputait hier soir son premier match de la saison face au SC Bastia. Or, une centaine de courageux supporters bastiais s'en sont pris aux forces de l'ordre positionnées devant l'enceinte. Le bus de l'équipe phocéenne venait alors d'arriver au Stade Furiani, 1h30 avant le coup d'envoi de la rencontre.

Au menu, quelques lancers de bombes agricoles, de pierres, de barrières et de bouteilles de verre. De quoi pimenter un peu cette rencontre et donner un peu plus de détermination aux joueurs marseillais. Enfin on l'espérait ! Le service de sécurité et Pierre-Marie Geronimi sont finalement parvenu à calmer les adolescents. Arrivera-t-on un jour à jouer un match normalement à Bastia ? On a appris ce matin que 44 policiers et gendarmes avaient été blessés par ces projectiles. La sanction qui devrait toucher les Bastiais promet d'être exemplaire.

Par FootMarseille le dimanche 10 août 2014 à 07h58 - 2890 lectures.
Makélélé : "j'ai déjà gagné le respect de mon groupe"
Makélélé : "Bielsa, un très grand entraîneur"

Dans l'actualité de l'OM

3 réactions à cet article
10/08/2014 à 08:33
Pytheas83bm
Pytheas83bm

c'est très curieux car je ne me souviens pas qu'il y ait l'ombre d'un contentieux entre bastia et l'om. au contraire, bastia, c'est un peu les quartiers sud de marseille.

10/08/2014 à 13:57
CasLiBre
CasLiBre

Ca n'était absolument pas destine aux supporters Marseillais mais bel-et-bien aux CRS et aux policiers envoyés a nouveau par le gouvernement. C'était la réponse du Berger a la bergère pour les violences et agressions gratuites et sadiques faites par les CRS sur les parents de certains bastiais il y a 1 mois seulement : http://youtu.be/U9dz9KpZ2Gs

Il fallait rappeler qu'en Corse, l'esprit de groupe et l'amour des siens ne s'oublie jamais. Oeil pour Oeil...dent pour dent. En espérant que parmi les flics blessés il y en ait un grand nombre qui furent auteurs des violences faites aux socioprofessionnels bastiais.

10/08/2014 à 14:23
Eldarion
Eldarion

Mouais... En Corse y'a toujours une bonne raison pour caillasser du gendarme de toute façon, quand c'est pas autre chose. 44 blessés, des bombes agricoles envoyées, c'est du grand n'importe quoi. Et ce n'est pas lié au problème de la SNCM où il y aurait déjà beaucoup à dire...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit