OM : Amalfitano s'en prend aux dirigeants

  •    
  •    
  • om facebook

Dans une interview accordée au magazine So Foot, Morgan Amalfitano se lâche et critique ouvertement les dirigeants de l'OM accusés d'avoir voulu le forcer au départ et de faire des mauvais choix. Le Natif de Nice balance comme jamais.

Prêté cet été à West Bronwich Albion, Morgan Amalfitano revit et enchaine les bonnes performances à l'instar d'un Foued Kadir qui, à Rennes, retrouve de sa superbe. Deux trajectoires qui obligent à s'interroger sur l'organisation du club phocéen et au staff qui la compose. Pour l'ailier droit de WBA, les choses sont claires : les dirigeants ne sont pas au niveau. "Deschamps, pourquoi il part alors qu'il gagne des trophées ? Lucho, Heinze, des mecs qui ont fait des carrières, pourquoi ils partent ? Moi, je vais tout faire pour que tous les gens comprennent que ça a été une erreur, que mon départ n'a rien à voir avec le football." Revanchard, le Niçois oublie que Lucho et Heinze sont partis parce qu'ils coutaient trop chers pour un club du rang de l'OM (en tout cas selon Dassier et Labrune) et que Deschamps est parti après une saison médiocre (10ème de L1) pour vivre d'autres expériences alors que ses relations avec les dirigeants (notamment Anigo) devenaient pour lui de plus en plus intenables. Pour autant, Amalfitano a-t-il complètement tort ? Probablement pas.

Morgan Amalfitano va plus loin dans les accusations. "Ils cherchaient à me faire dérailler, pendant les mercatos, ils faisaient véhiculer des informations qui les arrangeaient dans la presse, que j'étais partant, que j'avais trouvé un accord avec tel club. Donc tu veux faire quoi, tu l'empêches comment ? (...) J'ai pas le même cerveau que ces gens-là. Moi, j'ai envie de continuer à avancer, d'apprendre, j'ai pas fini ma carrière, et là, quand il y a trop de parasites, tu peux pas, donc t'en as marre." Avec lui aussi un salaire bien trop élevé par rapport à son rendement (2.50 millions d'euros soit 208 000 bruts mensuels), Amalfitano a été effectivement poussé au départ. L'ancien serial passeur de Lorient ne se trompe-t-il cependant pas de "chef d'inculpation" ? La vraie question à se poser sur lui serait la suivante : comment se fait-il qu'Amalfitano (et d'autres) s'épanouissent mieux ailleurs qu'à Marseille ?

Mais loin de pointer seulement les dirigeants, Amalfitano s'en prend aussi à ses ex-coéquipiers qui accusent de ne rien connaitre "niveau tactique" malgré leurs "30, 33 ans". La nouvelle coqueluche de WBA s'assure en tout cas là d'un impossible retour dans la cité phocéenne. Cette interview promet en tout cas de faire grand bruit du côté de La Commanderie.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le dimanche 03 novembre 2013 à 20h35 - 6195 lectures.
Riolo parle d'une attaque inoffensive
Rennes 1-1 OM : un point, c'est déjà ça

Morgan Amalfitano : son actualité