L'OM a "flingué" la carrière de Fiorese

  •    
  •    
  • om facebook

Arrivé à l'OM lors du mercato estival 2004, Fabrice Fiorese n'oubliera jamais son passage dans la cité phocéenne. Aujourd'hui à la retraite, le joueur s'est souvenu pour l'Equipe de cette période aussi douloureuse pour lui que pour les supporters marseillais.

Chouchou du Parc des Princes lorsqu'il évoluait sous les couleurs du PSG, Fabrice Fiorese décide, à la surprise générale, de s'engager avec l'OM dans les dernières heures du mercato 2004. Un transfert qui n'était pas du tout prévu au programme selon l'ex-Olympien, mais une prise de bec avec Vahid Halilhodzic et un appel téléphonique de José Anigo, 48h avant la clôture du marché des transferts, suffiront à le décider de rallier la Provence. On dit souvent que l'OM est un tremplin efficace pour les joueurs, cependant, le club phocéen peut être aussi le début de la fin pour certains comme en témoigne l'ancien Guingampais qui raconte son calvaire vécu sur la Canebière. "Déjà, j'ai eu un handicap monstrueux, c'est que les supporters marseillais pensaient que j'étais parisien d'origine. L'autre handicap que j'ai eu, c'est que quelques mois avant, j'avais marqué à la dernière minute (1-0), un soir où sincèrement, on aurait dû en prendre 5. (..) Et puis, j'ai pris plus de deux mois pour marquer un but, j'avais pris le numéro 11 de Drogba... Tout ça a fait que c'était invivable. (..) J'étais devenu un pestiféré."

Malgré les difficultés, le natif de Chambéry continuait de penser qu'il pouvait réussir à s'imposer à l'OM. Un doux rêve qui s'est rapidement évanoui. "Au départ, je pensais que ça allait s'arranger, mais au bout de trois mois, j'ai compris. A la sortie de la Commanderie, j'allais pour signer des autographes et là, le petit groupe de supporters partait en me disant : "Va te faire enc... Tu crois qu'on en veux de ta signature ?" (..) L'OM a flingué ma carrière, mais je suis aussi responsable de mon choix. Je n'avais pas mesuré l'ampleur du truc."

Effectivement, passer du PSG à l'OM n'est pas une chose aisée même si d'autres, comme Lorik Cana, y sont parvenus avec succès. Décevant lors de ses apparitions, l'ex-Parisien finira par prendre place au sein du "loft" olympien avant d'être enfin libéré de son contrat en décembre 2007. Un recrutement assez représentatif de la gestion calamiteuse de l'époque suite au départ de Didier Drogba qui a fait grincer les dents de nombreux fans du club provençal. Un épisode de l'histoire olympienne que beaucoup préféreront sans doute oublier...

Par Gotrunk le vendredi 31 mai 2013 à 15h57 - 9520 lectures.
Le FC Porto s'intéresserait à Ghilas
Isimat-Mirin préfère Monaco que l'OM

Fabrice Fiorese : son actualité

9 réactions à cet article
31/05/2013 à 16:00
geo06
OM

Ouais, moi aussi mon ongle incarné en U13 excellence, j'suis sûr que sans ça Messi m'appellerait "Monsieur" aujourd'hui

31/05/2013 à 16:20
Peace SG
Peace SG

Comment un joueur aussi insignifiant a réussi à cristalliser autant de haine?
Son talent certain pour la connerie sans doute.

31/05/2013 à 17:03
TheFlowerKing
TheFlowerKing

Il n'est pas le premier à avoir complètement craqué chez nous, je me rappelle d'alain roche qui avait fait la même chose, par exemple.
Bon après faut pas abuser, même sans cette histoire à l'OM il aurait jamais eu une grande carrière.

31/05/2013 à 18:13
eric-OM-59
OM

Fiorese était quand même un assez bon joueur en arrivant chez nous
Il faut dire que cette année là l équipe entière était à la rue !
Lui y compris.
Un mauvais souvenir

31/05/2013 à 18:46
Keibo
Keibo

moi j'aurais plutôt dit que sa médiocrité footballistique à flingué sa carrière.

31/05/2013 à 19:59
OursMarseillais
OursMarseillais

Je crois surtout que Fiorèse c'est flingué tout seul, comme un grand.

31/05/2013 à 20:34
Arbishop
OM

Vahid a fait sa pute aussi, mais il a dit un truc tellement juste après son transfert.

"Comment une personne qui fait un bras d'honneur à tous les supporter de Marseille peut il aller dans cette équipe" (Rapport a sa célébration du but lors du hold-up du PSG contre l'OM en Novembre 2003)

Mais l'erreur vient aussi d'Anigo, pourquoi a t'il été le cherché?!

31/05/2013 à 20:45
elsicario1
elsicario1

C'est clair que Vahif a la dent dur. Il a fait sa catin pour que Fiorese se crash mais bon c'est dommage, c'était un bon joueur.

02/06/2013 à 19:41
xexelo_tiako
OM

Hum,j'ai pas mal vilipendé ANIGO,mais le cas FIORESE semble être l'une de ses réussites paradoxales.

En effet,j'ignore s'il s'agit là d'un calcul stratégique de la part de Boule de Neige,mais le départ de FIROESE ,dans les conditions que l'on sait a fait TRES MAL à Paris.

A l'époque ils avaient trouvé un bel équilibre,une cohésion tant sur le terrain que dans le vestiaire.
Rothen côté gauche et Fiorèse côté droit abreuvaient leurs attaquants d'excellent centres et ne donnaient pas leur part au chien dans le travail de repli défensif.
Paris était un bloc cohérent et très discipliné.

Le départ de Déhu puis surtout celui de Fiorèse ,et la façon dont ils ont été digérés par le groupe et par l'équipe les a flingué.

Au final ils en ont plus souffert que nous, même si ce genre de fiottes n'aurait jamais du porter nos couleurs.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit