Labrune parle "d'accident de parcours"

  •    
  •    
  • om facebook

Relégué en fin de saison dernière à la 10ème place du classement, l'Olympique de Marseille a réussi cette saison à redresser la barre. Pour Vincent Labrune, cette saison 2011/12 n'a été "qu'un accident de parcours".

Certainement soulagé par la deuxième place que les Phocéens détiennent toujours à 3 journées de la fin du championnat, Vincent Labrune a livré son explication sur la saison 2011/12 totalement ratée qui avait conduit les Olympiens à une effrayante dixième place bien loin des objectifs initiaux. "Nous avons vécu un accident de parcours l'an dernier, le talent de nos cadres ne s'était pas évaporé. Nous devions nous séparer de plusieurs gros salaires sans amoindrir la compétitivité de l'équipe" a expliqué le président phocéen au Parisien.

Reste que cette saison est exceptionnelle et qu'on peut sans doute affirmer qu'avec les mêmes joueurs et le même staff, il sera difficile de reproduire le même résultat final.

Par TontonFlingueur le samedi 11 mai 2013 à 18h46 - 6701 lectures.
Ghilas plutôt en Angleterre qu'à l'OM ?
Casanova fait part de ses regrets

Vincent Labrune : son actualité

2 réactions à cet article
11/05/2013 à 19:34
Angeleno
Angeleno

Pour moi l'OM est à un tournant important. Avec cette 2ème place qui se profile, soit on renforce correctement l'effectif et on sera plus serein dans nos performances la saison prochaine. Soit on reste avec ce genre d'effectif limité sur certains postes tant qualitativement et quantitativement, on ne tiendra pas la distance sur une saison complète avec une vraie Coupe d'Europe en plus à jouer, et on s'effondrera dans toutes les compétitions. Il va y avoir des choix sportifs et financiers importants à faire cet été, et ils faudra faire les bons.

Labrune, maintenant on ne veut plus entendre parler d'économie suite aux erreurs du passé, mais d'investissement pour l'avenir !

12/05/2013 à 08:01
jörm
OM


+ infini

Il est clair que si l'on garde le même effectif sans rajouter d'éléments qualitatif (qui plus est), nous sommes morts l'an prochain.....

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit