Nkoulou : "viser le plus haut possible"

  •    
  •    
  • om facebook

Toujours second de la Ligue 1, les Olympiens sont à présent à six journées du dénouement du championnat. Une position que le groupe marseillais semble déterminé à conserver comme en attestent les propos de Nicolas Nkoulou, aujourd'hui, dans La Provence.

Auteur d'une énième prestation de qualité à Lille dimanche, au coté de son compère Lucas Mendes avec qui il forme une charnière solide, Nicolas Nkoulou a évoqué le sprint final phocéen dans lequel l'OM est pour l'instant parfaitement placé. Heureux de cette performance, le Camerounais sait que la bataille n'est pas encore terminée et assure que l'ensemble de l'effectif d'Elie Baup est plus que jamais motivé par l'enjeu. "La 2e place ? On va essayer de viser le plus haut possible. (...) Mais on ne se met pas de pression. On vient de nulle part. On essaie de savourer ces bons moments que l'on vit tous les jours. Personne ne nous attendait là. Une opportunité se présente à nous, on ne va pas s'en priver. Ces derniers temps, il y a une prise de conscience au sein du groupe. On se dit que l'on a un gâteau en face de nous. On va essayer de le bouffer au maximum."

L'OM est effectivement bien parti pour se qualifier pour la Ligue des Champions 2014, alors que l'objectif initial imposé par Vincent Labrune était de finir dans les cinq premiers. Grâce à leur force de caractère et à leur générosité, les Marseillais sont donc en train de réaliser un magnifique exploit compte tenu du conteste de départ où personne n'osait parier sur eux. Espérons par conséquent qu'ils réussiront à conserver ce superbe état d'esprit jusqu'au bout afin d'offrir au club phocéen une marge de manoeuvre plus importante pour la saison prochaine.

Par Gotrunk le mardi 16 avril 2013 à 14h52 - 2298 lectures.
Labrune et le "compte épargne classement"
Ménès encense à son tour Mandanda

Nicolas Nkoulou : son actualité

1 réaction à cet article
16/04/2013 à 15:15
stanluciano
stanluciano

La force de l'OM c'est la faiblesse de la L1, rien de plus...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit