Embellie ou feu de paille ?


Après la brillante victoire de l'OM face à Vannes en Coupe de France, les supporters marseillais s'interrogent. Les 5 buts de l'attaque phocéenne annoncent-ils un nouveau départ ou c'est plutôt le score fleuve contre un club de National qui masque les insuffisances actuelles des hommes d'Albert Emon ?
En tous cas, le journal La Provence tente de répondre à ces questions dans son édition du samedi 3 mars. A la veille de la réception des Lensois au Vélodrome, le quotidien provençal prend position. Passant en revue l'effectif olympien, le premier à être sous les projecteurs est le défenseur Ronald Zubar. " Depuis plusieurs mois maintenant, c'est à se demander si l'OM ne doit pas composer avec le sosie du Guadeloupéen encore en difficulté devant les amateurs de Vannes " commente le journaliste. Montant d'un cran, c'est au tour de Modeste M'Bami de passer l'examen mais sans mention. " A de rares séquences près, M'Bami n'a toujours pas fourni une vraie prestation de récupérateur affamé depuis qu'il est arrivé à l'OM " mentionne l'article. C'est bien connu, les absents ont toujours tort, c'est donc sans surprise que Franck Ribéry se voit citer en conclusion de la revue marseillaise. " On pourrait déplorer la longue indisponibilité de Ribéry, victime d'une fracture du métatarse. Mais il avait été tellement insignifiant ces derniers temps que son absence ne pourrait être considérée comme un handicap certain aujourd'hui " nous propose le reporter en guise de final.
Si chaque ligne a son maillon faible, il est probable que Cédric Carrasso appréciera de ne pas s'être fait remarquer.


Par titiom le samedi 03 mars 2007 à 12h26 - 5392 lectures.
Les déclarations lensoises avant OM - Lens
OM - Lens : le groupe lensois

Dans l'actualité de l'OM