Deschamps : "le devoir de mémoire"

  •    
  •    
  • om facebook

Personne n'a oublié le drame du 5 mai 1992, alors que l'Olympique de Marseille devait rencontrer Bastia dans son stade de Furiani. Didier Deschamps est revenu hier sur ce drame au micro de RMC. "La sono est toujours à fond. On entend un bruit sourd. On vient nous prévenir qu'une tribune vient de s'écrouler. Après, on est tous sortis sur la pelouse. Là, on se rend compte du drame, du désastre."

Pour l'entraineur marseillais c'est toujours difficile d'oublier cette soirée du 5 mai. "Des images affreuses, de douleurs. (...) C'est un bain de sang qui est sur la pelouse. Malgré les années, les images sont encore là. C'est le drame du football français et on était présent. (...) Le temps passe mais on ne peut pas oublier."

Didier Deschamps milite en tout cas pour que le 5 mai soit une date où plus aucun match ne soit joué en France par "devoir de mémoire". On ne peut qu'acquiescer.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par lilistarom le dimanche 06 mai 2012 à 10h40 - 2784 lectures.
Mbia prêt à investir dans le basket
Nicollin ironise sur Deschamps et Anigo

Didier Deschamps : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit