Marlet : "jouer à l'OM, ça compte"

  •    
  •    
  • om facebook

A 38 ans, Steve Marlet continue de prendre son pied au Red Star. Marseillais durant deux saisons, l'attaquant a inscrit 17 buts en 69 rencontres.

Interrogé par Le Parisien, l'ancien international évoque le match qui opposera son club à l'OM, demain au Stade de France. Un rendez-vous particulier pour lui : "si le stade est rempli à hauteur des attentes du club, ce sera un premier succès. Au-delà du résultat, l'important, c'est que ce soit d'abord une belle fête, avec un bon état d'esprit sur et en dehors du terrain. Mais je ne m'inquiète pas côté supporteurs. Il n'y a pas entre l'OM et le Red Star l'antagonisme qui existe avec le PSG. (...) Il y a un fossé énorme avec l'OM. Mais les forces peuvent s'équilibrer. Marseille prépare aussi le choc contre Lille. Les Africains qui seront là ne se livreront peut-être pas à fond, ils ont la CAN derrière. Et puis, il y a des suspendus. Nous, on joue chez nous. Il y aura une surmotivation. Le challenge est énorme, mais il y a toujours un coup à jouer."

L'ancien pensionnaire de l'AJ Auxerre se rappelle de ces deux saisons passées sous le maillot phocéen : "sur une carte de visite, jouer à l'OM, ça compte. La première saison (2003-2004) a été forte. On n'a pas réussi un grand championnat (7e), mais on est allés jusqu'en finale de Coupe de l'UEFA. On avait sorti Liverpool, l'Inter. Et puis Newcastle en demie. Le match retour dans un Vélodrome en folie, le doublé de Didier (Drogba), la ville en feu. Inoubliable! On était dans un état second. La finale a été moins heureuse (défaite 2-0 contre Valence à Göteborg). Il y a eu cette expulsion, doublé d'un penalty (1-0, 45e), de Fabien (Barthez). Monsieur Collina nous a gâché la finale. La deuxième année a été plus compliquée. Le club a depuis gagné en stabilité. L'arrivée de Deschamps a aussi compté. Mais, le plus important, c'est que le club s'est structuré. Quand on voit la Commanderie aujourd'hui, tout y est centralisé. L'OM est désormais un grand club dans tous les domaines."

Si les retrouvailles font toujours plaisir, espérons que le rendez-vous n'inspire pas trop Steve Marlet et que Marseille saura passer ce tour de Coupe de France sans trop de difficulté.

par Meyer Lanski le vendredi 06 janvier 2012 à 11h24
Diarra apprécie le Red Star
Acariès parle de Deschamps et Anigo

Steve Marlet : son actualité

3 réactions à cet article
06/01/2012 à 11:41
krovider
krovider

Je me souviens de Marlet chez nous il se faisait régulièrement démolir par les supporters pourtant j'ai pas vraiment le souvenir qu'il ait vraiment fait injure à notre maillot, il le mouillait assez même comme on dit vulgairement. D'ailleurs ce que j'aime bien dans ses paroles c'est qu'il ne semble vouloir retenir que les bons moments de son aventure chez nous alors qu'il en a eu de plus compliqués sur le plan personnel. Après sur ce match de coupe je ne pense pas qu'il risque de nous sortir un match de haut vol parceque tout motivé qu'il est né si il est retourné au Red Star c'était comme pour clore sa boucle perso. Il y a le poids des années maintenant et il faudrait que les marseillais merdent sérieusement pour qu'il soit notre bourreau.

06/01/2012 à 12:00
mrOM02
mrOM02

Rien que pour sa double bicyclette avec Battles il restera dans la légende de l'OM. Grande Steve OM

06/01/2012 à 12:42
cesare maldini
cesare maldini

Bons souvenirs de Marlet en effet ,mais ce que les gens retiennent en priorité c'est que cet égocentrique de Perrin qui le sort au bout de 15 minutes à Bernabeu.Alors qu'il s'est battu et marqué pour notre club lors de son contrat.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit