Labrune : soulagé et fier des joueurs


Dressant un bilan de cette première partie de championnat, le président marseillais, Vincent Labrune exprime son soulagement après le finish des Olympiens.
Accusant un retard conséquent après deux premiers mois indigestes, le président reconnait la force morale du groupe pour réussir une remontée comme celle-ci :
"Ce sont des gagneurs. À un moment donné, ils ont sans doute compris qu'on était loin de nos perspectives initiales. Ils ont surtout compris que tout n'était pas perdu non plus. Ce n'était pourtant pas facile du tout. Remporter huit matches sur la première partie du championnat, ce n'est pas un exploit, mais le fait d'en gagner sept sur les dix dernières rencontres et d'engranger 23 points dans le même laps de temps démontre qu'ils sont dotés de grosses ressources morales. On a dû reprendre le championnat à zéro à Toulouse. Étonnamment, on a un nombre de victoires à la trêve supérieur à la saison dernière, à la même période. Je suis fier des joueurs."

En attendant de connaitre les renforts annoncés, on ne peut que souhaiter aux joueurs marseillais une trêve paisible afin d'entamer une seconde partie de championnat qui n'acceptera aucun écart.


Par Don Muchu le jeudi 22 décembre 2011 à 11h41 - 5390 lectures.
Mbia dédie son but aux supporters
Rubio pour doper l'attaque de l'OM ?

Vincent Labrune : son actualité

5 réactions à cet article
22/12/2011 à 11:57
kissifrot72
kissifrot72

c'est oublié bien vite nôtre 3/4 de demi saison pourrie, on devrait être dans les 3 premiers easy.

22/12/2011 à 12:00
Marcel Patoulacci
Marcel Patoulacci


Si au lieu des nuls contre Sochaux, Auxerre, VA et Brest, on avait eu la bonne idée de tenir le résultat, on aurait 8 points de plus..

22/12/2011 à 12:02
drogblack
drogblack

fier ?

ben putain il lui faut pas grand chose...

22/12/2011 à 15:54
bobo38
bobo38


Si on se place du point de vue de la réaction, il a raison !

C'est sûr qu'un départ aussi sinistre est indigne de l'OM mais il fallait les nerfs et l'orgueil pour redresser une situation désespérée qui est devenu précaire car il faudra aller les chercher les 5 à 9 points de retard sur 6 concurrents directs qui ne vont pas craquer tous les 6.

22/12/2011 à 16:01
Bayata
Bayata

Il exagère.
Le match contre Lorient m'a moyennement rassuré, glander pendant 80 minutes, c'est exactement le genre de trucs qui nous a fait perdre des points dans le passé et nous en fera perdre dans le futur si on change pas cette attitude.
J'espère voir une équipe impliquée dès la première minute en seconde partie de saison.
Comme on l'a vu contre le PSG.
En s'impliquant comme ça, c'est quand même beaucoup + facile de gagner les matches...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit