Saby Zaraya n'est plus

  •    
  •    
  • om facebook

Le président de l'OM entre 1956 et 1963 est décédé aujourd'hui à l'âge de 83 ans.
Pour les supporters de longue date, son nom est associé à la défaite, la déchéance et l'humiliation. En effet, il était à la tête de l'OM en 1958 quand le club est descendu en D2 pour la première fois. A cette époque, l'OM était le seul club français à avoir toujours évolué au plus haut niveau depuis l'instauration du professionnalisme dans le football hexagonal (c'est-à-dire en 1932).

C'est en octobre 1956 qu'il achète le club phocéen pour 25 MF. Après une première saison correcte, c'est le début de la dégringolade en 1957-58 avec une triste 16ème place en championnat (la relégation a été évitée pour 4 buts) et une piteuse élimination en Coupe par Sète, alors en D2.
Durant l'été 58, il fait donc une grande campagne de recrutement faisant espérer une place tout en haut de la hiérarchie nationale mais c'est une saison calamiteuse qui débute. L'OM est donc relégué en D2 pour la première fois et le président est la cible des supporters : dans des scènes proches de l'émeute, en plus des insultes, on a crevé les pneus de sa voiture, on y a mis le feu.
Ce triste épisode rappelle un autre vécu quelques mois plus tôt : après une Nième défaite, il doit quitter le Vélodrome par une sortie discrète et dit à son entraineur de l'époque " Vous vous rendez compte ? J'en suis à 40 MF de ma poche et je dois m'enfuir comme un voleur ! "
Pour sanctionner ses joueurs, il les garde quasiment tous en D2 mais ça ne marche toujours pas et il doit se résigner à les vendre durant l'été 1960 pour éviter la banqueroute et la mort du club. C'est après 3 saisons de D2, au printemps 1962, que l'OM remonte enfin dans l'élite pour n'y rester qu'une saison et finir encore dernier. Saby Zaraya ne survit pas à ce nouveau désastre et quitte le club au printemps 1963.


1956-57 : 6ème de D1, 16ème de finaliste de la Coupe de France (entraineur : Jean Robin)
1957-58 : 16ème de D1, 32ème de finaliste de la Coupe de France (entraineur : Jean Robin puis Giuseppe Zilizzi)
1958-59 : 20ème de D1, 32ème de finaliste de la Coupe de France (entraineur : Louis Maurer)
1959-60 : 10ème de D2, 16ème de finaliste de la Coupe de France (entraineur : Lucien Troupel)
1960-61 : 6ème de D2, 16ème de finaliste de la Coupe de France (entraineur : Lucien Troupel)
1961-62 : 4ème de D2, quart de finaliste de la Coupe de France (entraineur : Lucien Troupel puis Otto Gloria)
1962-63 : 20ème de D1, 8ème de finaliste de la Coupe de France (entraineur : Armand Panverne puis Luis Miro)


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par Nickelbast le jeudi 28 décembre 2006 à 20h21 - 4725 lectures.
1 737 euros par match : joli score pour l'OM
Programme de la Dubaï Cup

Dans l'actualité de l'OM