Deschamps : "j'aime mon métier"


S'il a probablement eu très peur la semaine dernière, Didier Deschamps est peu à peu rassuré par la tournure du mercato. L'arrivée de Loïc Rémy et celle, possible, d'André-Pierre Gignac peuvent permettre à cette équipe de repartir de l'avant et de rattraper son retard.

Le coach phocéen, bien que déçu de n'avoir pu recruter le cador européen qu'il voulait, retrouve un semblant de sourire. Il s'exprime pour France Football : "il n'y a pas de soucis. Déjà l'an dernier, ce n'est pas des couleuvres que j'ai dû avaler, c'est des boas, c'est le métier d'entraîneur qui est fait comme ça. J'aime mon métier, c'est ma passion, ce n'est pas un long fleuve tranquille. Un entraîneur est obligé de s'adapter de toute façon. Que ce soit à Marseille ou ailleurs, je m'adapte. Et pour ceux qui pensaient que je décidais de tout, au moins, vous aurez ce doute là en moins. Je suis bien obligé de faire en fonction de l'aspect économique aussi et de trouver des solutions alternatives."

L'entraîneur attend désormais que le dossier du Toulousain se débloque. "Gignac, indique-t-il, j'ai toujours considéré, et il le sait bien, que sur les joueurs qui évoluent en Ligue 1, c'est certainement celui qui a le meilleur potentiel dans ce rôle d'avant-centre." L'OM ne paraissant pas disposé à augmenter son offre, espérons qu'Olivier Sadran se montre plus raisonnable.


Par Meyer Lanski le jeudi 19 août 2010 à 22h04 - 13187 lectures.
OM - Lorient : Heinze et Lucho ok !
Cheyrou titulaire contre Lorient ?

Didier Deschamps : son actualité