OM : Heinze sur tous les fronts


Très bavard ces derniers temps, Gabriel Heinze est sur tous les fronts et semble être devenu un interlocuteur de choix pour la presse. On peut le comprendre tant son transfert avait fait coulé d'encre lors du mercato. Le PSG aura laissé filer un peu vite un joueur toujours exemplaire qui a déjà conquis le public marseillais. Ainsi, il est inévitable qu'à l'approche du clasico, le défenseur argentin soit au coeur des conversations. C'est pourquoi il revient sur ce match face à Paris avant d'envoyer un scud aux instances du football toujours très douées pour confectionner le calendrier.

"On est obligé de gagner ! Bordeaux est devant et on ne peut plus lâcher de points. Moi je pense à mon équipe et aux trois points. Il n'y a que ça qui m'intéresse, pas le reste." Heinze confie néanmoins que "cela lui ferait mal de se faire siffler par ses anciens supporters" avant d'adresser un message aux instances du football. "Le seul problème, c'est que depuis deux mois on joue tous les trois jours. Ceux qui font le calendrier n'ont jamais joué au foot, ce n'est pas possible ! D'accord, nous sommes des professionnels mais il y a un truc qui s'appelle le corps, et tu ne peux pas être à 100% tout le temps. C'est pareil pour toutes les équipes, dont Bordeaux. Ceux qui font les calendriers restent dans les bureaux et ne pensent jamais aux joueurs."

De quoi relancer le débat sur l'utilité des coupes nationales notamment...


Par Rabbit's le jeudi 25 février 2010 à 18h58 - 4333 lectures.
Solbakken : "pas un signe d'arrogance"
OM 3-1 Copenhague : les olympiens en démonstration

OM : son actualité