Violences : Thiriez prône la matraque

  •    
  •    
  • om facebook

Bien que reconnu par les supporters des deux camps et le préfet de police de Marseille comme le principal responsable des violences qui avaient émaillé le report du match OM - PSG il y a quelques semaines, Frédéric Thiriez n'a semble-t-il toujours pas conscience de ses fautes. Et peu importe pour lui si tous les groupes de supporters de l'hexagone s'opposent à lui ... "Il faut qu'ils soient identifiés - ce qui est aujourd'hui possible avec les moyens techniques que nous avons: la video-surveillance et les images - et ensuite interdiction de stade, soit par une procédure judiciaire soit par le préfet à titre préventif comme le permet la loi Sarkozy de 2006 et qui n'est pas aujourd'hui suffisamment appliquée par les préfectures."

Plus préoccupé par les retransmissions des matchs à la télévision que par la vie des supporters (qu'ils soient dans des groupes ou pas), le président de la LFP prône donc une ligne dure et rejette la faute sur les autres, oubliant par là ses propres responsabilités. Si on ne peut lui donner tort sur les évènements survenus lors du match Monaco - Nice, on ne peut jeter l'opprobre sur tout le mouvement ultra. On peut juste noter que lors du congrès national des associations de supporters organisée par le ministère des sports à l'initiative de Rama Yade, Thiriez a brillé par son absence. Etrange pour une personne censée être responsable de la Ligue 1 !


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par TontonFlingueur le mardi 02 février 2010 à 18h16 - 3434 lectures.
Machado : "la pression sera sur l'OM"
Niang prend la défense de Brandao

Frédéric Thiriez : son actualité