Joey Barton - OM

Barton OM
OM
  • Poste : Milieu
  • Age : 35 ans (02/09/1982)
  • Nationalité : Angleterre (Huyton)
  • Taille Barton : 1.80m
  • Poids Barton : 74 kg
Anciens clubs : 2002-07 : Manchester City
2007-11 : Newcastle
2011-12 : Queens Park Rangers

Palmarès : vide



Né le 2 septembre 1982 à Huyton dans la banlieue de Liverpool, l’une des villes les plus sombres du nord de l’Angleterre à cette époque, Joey Barton décide, dès l’âge de 7 ans, de devenir footballeur professionnel dans le but de quitter son environnement. Disposant déjà d’une détermination au dessus de la moyenne, il est très vite repéré et intègre le centre de formation de "l’autre club de Liverpool" Everton. C’est là qu’il apprend les bases de son football et trouve sa place préférentielle sur le terrain : milieu défensif.

Ses années en Angleterre

L'arrivée de Barton à Manchester City

Après 9 ans d’efforts, le nouveau directeur du centre de formation d’Everton, le trouvant trop petit, fait le choix de ne pas le faire signer professionnel et l’exclut du centre de formation. Manchester City, à l’époque pas encore racheté, saute sur l’occasion et signe le joueur. Il intègre l’équipe des U18 de City et en devient rapidement le capitaine grâce à son tempérament de guerrier qui impressionne les observateurs et les joueurs adverses. Meneur d’homme et aboyeur, c’est avec Joey Barton aux commandes que l’équipe réserve enchaine les victoires. C’est donc tout naturellement que Kevin Keagan, alors entraineur de l’équipe première, le remarque et lui fait jouer son premier match en A, le 5 avril 2003, contre Bolton et lui fera prendre part à 6 autres rencontres avant la fin de saison.

Suite à ses performances, Kevin Keagan décide de le conserver au sein de l’équipe première et en fait un titulaire régulier la saison suivante. Toujours convaincant, il jouera au total 33 matchs toutes compétitions confondues et sera également appelé en équipe d’Angleterre des -21 ans. Devenu titulaire indiscutable, il impose son style hargneux et agressif au milieu de terrain. Les saisons se suivent, Joey Barton reste indéboulonnable à son poste et conserve sa place malgré plusieurs écarts de comportement extra-sportif. Il aligne 94 matchs en trois saisons, 30 en 2004/05, 31 en 2005/06 et 33 en 2006/07. Sa régularité sera récompensé d’une sélection en équipe d’Angleterre, en amical, contre l’Espagne, le 7 février 2007. Mais suite à une bagarre avec l’un de ses coéquipiers, le 1 mai 2007, Joey Barton est placé sur la liste des transferts et c’est à Newcastle qu’il s’engage pour 8 millions d’euros.

Barton est "viré" de City et signe à Newcastle

Une arrivée en fanfare puisqu’il se fracture le cinquième métatarse lors du deuxième match amical de pré-saison avec les Magpies. Il dispute son premier match officiel avec son nouveau club, le 22 octobre 2007, face à Tottenham, mais avec cette blessure qui l’a privé de préparation physique, il n’arrive pas à retrouver son niveau. Il jouera au cours de cette saison 23 matchs de championnat, délivrant une saison très moyenne, pendant laquelle il purgera également une peine de prison ferme de 77 jours, suite à ses déboires extra sportifs. Newcastle descendra même au terme de l’exercice.

L’année suivante est encore pire, puisqu’il ne s’entend pas du tout avec son coach Alan Shearer, qu’il se permet de critiquer publiquement et ne jouera en tout que 9 matchs cette année-là.

Revigoré par la remontée de son équipe en Premier League, il revient la saison suivante avec de meilleures intentions et ça marche. Malgré le fait qu’il doive évoluer au poste d’ailier gauche, après que Danny Guthrie et Kevin Nolan aient pris possession du milieu de terrain en son absence, il sera l’un des éléments fort de Newcastle et disputera 32 matchs ce qui est plus conforme à ses habitudes.

Barton signe aux Queens Park Rangers

La saison suivante, après deux matchs joués avec Newcastle, il s’engage, le 26 août 2011 avec les Queens Park Rangers. Directement promu capitaine par l’entraineur Neil Warnock, il oscille par la suite entre des prestations moyennes et des prestations de très haut niveau. Le remplacement de Neil Warnock par Mark Hugues ne change rien pour Joey Barton qui conservera sa place de titulaire ainsi que son brassard de capitaine. Brassard que son coach finit par lui retirer suite à la dernière journée de championnat, le 13 mai 2012, contre Manchester City, où, après s’être fait expulsé pour un coup de coude volontaire sur Carlos Tevez, il frappe Sergio Aguero avant de sortir du terrain. Il écopera pour ce nouvel écart de 13 matchs de suspension.
Mark Hugues décide alors de ne plus compter dessus, ne lui attribue aucun numéro pour la saison suivante et lui retire le brassard, bien que son joueur ait été l’un des plus utilisé avec 31 matchs de championnat joués.

Le départ de Barton pour l'OM

Aprè ce dernier incident et 231 matchs joués en Angleterre, Joey Barton est prêté, le 31 aout 2012, en fin de mercato pour une saison, à l’Olympique de Marseille. Stéphane Mbia lui fait le chemin inverse pour 6 pauvres millions d'euros. Barton compense le départ d'Alou Diarra, parti lui à West Ham pour 2.5 millions d'euros.

Barton en quelques mots

Talentueux, mais caractériel et provocateur, Joey Barton est incontestablement un joueur hors normes.
Sur le terrain, sa combativité ne faiblit jamais, il ne lâche rien et se bat sur tous les ballons jusqu’au coup de sifflet final. Pas avare d’efforts, son engagement est total, parfois excessif, mais tellement utile dans les matchs importants. Doté d’une très forte personnalité, c’est un leader naturel qui sait remettre en place ses coéquipiers et mettre l’engagement plus que nécessaire pour impressionner l’adversaire, voir le faire sortir de ses gonds. Rien de tel qu’un joueur avec ces caractéristiques pour remplacer un Alou Diarra bien fade.
En dehors du terrain, beaucoup de déboires et de violences ont émaillé sa vie et rejailli sur sa carrière. Des faits sérieux, mais pour lesquels il a payé sa dette à la société. Depuis, il semble décidé à montrer qu’il a changé. Espérons que ce soit vraiment le cas, car son arrivée a déjà fait couler beaucoup d’encre et l’OM n’a pas besoin de ça.

Barton et son passé sulfureux

Joey Barton est un très bon footballeur, certes, mais peut très vite déborder ou perdre ses nerfs, dans n’importe quel contexte, si quelqu’un le provoque. Dans cet état, il peut être regrettablement violent et agressif, ce qui lui a valu pas mal de condamnations, sanctions financières et suspensions. Il a fait la Une des tabloïds à de multiples reprises car son palmarès, de ce coté-là, est très fourni et on peut même dire qu’il s’est donné beaucoup de mal pour l’étoffer.

Barton joue avec une cigarette sur un de ses coéquipiers

Point de départ, avril 2003, match de Cup face à Tottenham, il est expulsé à la mi-temps du match après être aller dire sa façon de penser à l’arbitre. Juillet 2004, match amical contre Doncaster, il est à l’origine d’une bagarre. Peu de temps après, lors d’une fête bien arrosée, il se chambre avec son coéquipier John Tandy, ce dernier tente de mettre le feu à sa chemise, Joey Barton réplique en lui écrasant un cigare dans l’œil alors qu’il visait sa nuque et écope d’une amende de plusieurs mois de salaire.

Barton se bat aussi avec des supporters

Mai 2005, il renverse un piéton avec sa voiture et lui casse la jambe. Quelques semaines plus tard, tournée de Manchester City en Asie, il tente d’agresser un thaïlandais de 15 ans supporter d’Everton (son club formateur) qui l’avait insulté. Septembre 2006, il montre ses fesses aux supporters d’Everton après que son équipe ait égalisé. Décembre 2006, il se fait expulser pour un attentat sur Abdoulaye Diane-Faye.

77 jours de prison pour Barton

Mai 2007, bagarre avec son coéquipier Ousmane Dabo qu’il blesse sérieusement et est condamné à 4 mois de prison avec sursis, 200 heures de travaux d’intérêts généraux, 30 000 euros d’amende et 12 matchs de suspension dont 6 avec sursis. Décembre 2007, il tabasse un homme à la sortie d’un pub de Liverpool et casse les dents d’un adolescent. Filmé par les caméras de surveillance, il est condamné à 6 mois de prison ferme et dévoile sa dépendance à l’alcool. Il ne fera pas les – mois et sort au bout de 77 jours.

Shearer exige qu'on vire Barton de son équipe

De retour sur les terrains, tacle très physique sur Nasri, ce dernier lui rend la pareille et se fait expulser. 3 mai 2009, match contre Liverpool, Joey Barton prend un carton rouge pour un tacle les deux pieds décollés sur Xavi Alonso ce qui lui vaut 3 matchs de suspension. Suite à cet épisode, une amende de 140 000€ et une rupture de contrat était voulu par Alan Shearer, mais il n’en sera rien et il restera au club. Le 10 novembre 2010, contre Blackburn, il donne un coup de poing à Morten Gamst Pedersen et prend de nouveau 3 matchs de suspensions. Durant cette même saison, il fait expulser Diaby en le faisant sortir de ses gonds suite à un ses tacles viril dont il a le secret.

Barton fait sa loi face à Agüeroet Tevez

Au début de la saison suivante, juste avant son transfert aux Queens Park Rangers, il fait expulser Gervinho de la même façon que Diaby, pour finir par l’épisode Tevez / Agüero(expliqué plus haut) qui lui faudra une amende de 93 500 euros et ses fameux 12 matchs de suspension, 4 pour le carton rouge direct et 8 pour avoir frappé Agüero.

Après avoir purgé sa suspension en championnat, il joue uniquement en Europa League. Une fois sa suspension levée, il joue régulièrement mais ne montre pas de qualités exceptionnelles et est un joueur moyen de l'effectif. Son côté "bad boy" ne se voit qu'en dehors des terrains avec des tweets qui lui valent de la suspension avec sursis.
Il quitte donc le club à la fin de son prêt à la fin de la saison 2012-13 mais il n'est pas impossible de le revoir en Blanc si son club, QPR, lui et l'OM trouve un accord pour son salaire très important vu son niveau.

@Gotrunk et seb, le 8 juin 2013

Barton transfert

Saison
2012/2013 Joey Barton a été prêté pour 1 saison le 31 août 2012

Statistiques de Barton

Saison Matches Buts Passes Notes FM Cartons
Joués Titu. Remp. Min. Max. Min. Moy. Barton OM Barton OM
OM 2012/2013 33 28 5 2536 1 3 6.5 3.5 5.1 8 1

Les buts de Barton à l'OM


Détail des buts de Barton avec l'OM


OM 2-2 M'Gladbach en novembre 2012

Joey Barton : son actualité