Didier Deschamps - OM

Deschamps OM
OM
  • Poste : Entraineur
  • Age : 49 ans (15/10/1968)
  • Nationalité : France (Bayonne)
  • Taille Deschamps : 1.74m
  • Poids Deschamps : 77 kg
Anciens clubs : Parcours de joueur :
85-89 : Nantes
89-90 : OM
90-91 : Bordeaux
91-94 : OM
94-99 : Juventus Turin
99-00 : Chelsea
00-01 : Valence

Parcours d'entraineur :
01-05 : Monaco
06-07 : Juventus Turin

Palmarès de joueur :
Champion de France 1990 et 1992 (OM), Ligue des Champions 1993 (OM) et 1996 (Juventus Turin), Champion d'Italie 1995, 1997, 1998 (Juventus Turin), Coupe d'Italie 1995 (Juventus Turin), Coupe Intercontinentale 1996 (Juventus Turin), Super Coupe d'Europe 1996 (Juventus Turin), Coupe du Monde 1998, Championnat d'Europe 2000 (France), Coupe d'Angleterre 2000 (Chelsea)

Palmarès d'entraineur :
Coupe de la Ligue 2003 (Monaco), Champion de France 2010, Coupe de la Ligue 2010, 2011 et 2012 (OM)

Né en 1968 à Bayonne, Didier Deschamps est naturellement doté d'un physique au dessus de la moyenne, ce qui lui confère un avantage certain à la pratique du sport. Après s'être essayé au rugby, c'est à la l'âge de 13 ans que le jeune basque se tourne vers le football. Malgré son grand gabarit pour son âge, il commence sa jeune carrière au poste d'avant-centre où il inscrit plus de 70 buts dès sa première saison.

Ses débuts dans le foot pro

Deschamps recruté par le FC Nantes

Didier Deschamps est tout de suite remarqué par ses performances de haut niveau et quitte le pays Basque pour le centre formation du FC Nantes qui est alors le meilleur centre de formation en France. Le niveau est tel qu'on y retrouve Marcel Desailly ou Antoine Kombouaré. Deschamps parvient à s'imposer parmi les meilleurs jeunes du centre et intègre l'équipe fanion en septembre 1985 alors qu'il n'a que 17 ans. Leader naturel, il devient capitaine du FC Nantes à 20 ans c'est à dire après trois saisons après avoir intégré le groupe professionnel. Ambitieux, il décide de quitter les Canaris pour un club plus huppé.

Deschamps quitte Nantes pour l'OM

En 1989, Didier Deschamps est recruté par l’Olympique de Marseille et remporte aussitôt son premier titre de champion de France. Afin qu'il puisse s'aguerrir, Tapie prête Deschamps une saison aux Girondins de Bordeaux en 1990. Tapie raconte plutôt bien cette période. "Plutôt que de le laisser sur le banc, je lui ai dit qu'il était jeune : "Bordeaux te veut, tu vas aller à Bordeaux". Là, il me dit, avec un aplomb incroyable, et à l'époque pour me parler comme ça, il fallait être bien monté : "écoutez, président, ne me vendez pas. Prêtez-moi, et je reviendrai titulaire." Il y dispute 29 matchs et marque 3 buts, avant de retourner à Marseille avec la ferme intention de s'y imposer.
Pour son retour à l'OM, Didier Deschamps va impressionner par sa régularité et ses performances dans l'entre-jeu Marseillais. Il s'impose surtout par son mental et sa grande force de caractère au point où il devient capitaine indéboulonnable du grand OM de Bernard Tapie.

Son passage à Chelsea

Après 5 ans passés à la Juventus avec laquelle il remporte une Ligue des Champions, Didier Deschamps quitte la Vielle Dame à la fin de la saison 1998/99.
Il part alors pour Chelsea (qui n’était pas alors le club que l’on connait de l’ère Abrahamovic) pour 3 millions de livres Sterling (environ 3.5 millions d’euros). C’est Gianluca Vialli, entraineur-joueur de l’équipe, qui fait le choix d’enrôler le capitaine des Bleus 98, lui qui l’a côtoyé et avec qui il a remporté la Ligue des Champions lors de la saison 1995/96 à la Juventus. Cela faisait 2 ans que Chelsea essayait de recruter Deschamps.
Il y côtoie aussi ses camarades de l’équipe de France et champions du monde Frank Leboeuf et Marcel Desailly. Il y joue 47 matchs en tout (27 en championnat), et y fait une saison moyenne, bien qu’il remporte avec les Blues la FA Cup et ramène une troisième place en Premier League. Il marque un seul but contre le Herta Berlin en Champions league. C’est d’ailleurs son premier et unique but dans cette compétition.

Sa fin de carrière à Valence

Il ne reste qu’un an à Chelsea et s'envole pour Valence, entrainé alors par Héctor Cuper, pour environ 3.5 millions d’euros. Il y retrouve un ancien Marseillais en la personne de Jocelyn Angloma. Pour sa dernière saison et à l’age de 33 ans, Didier Deschamps joue peu (13 matchs en championnat, et 7 en Ligue des Champions). Son équipe échoue en finale de la Ligue des Champions (battus aux tirs au but par le Bayern de Munich après un 1-1 dans le temps règlementaire) mais Deschamps n’est même pas sur la feuille de match ce soir-là. Valence termine le championnat à la 5ème place, aux portes de la Ligue des Champions. C’est le premier club dans lequel Deschamps passe sans gagner de titre depuis qu’il a quitté Nantes en 1989.
Il termine donc sa carrière à la fin de la saison 2000/01, avec le plus gros palmarès d’un joueur français jusqu’alors : 4 championnats de France, 3 championnats d’Italie, 2 Ligues des Champions (3 finales perdues), 1 coupe intercontinentale, 1 supercoupe d’Europe, 1 coupe d’Italie, 2 supercoupes d’Italie, 1 coupe d’Angleterre.
Au niveau international, il a gagné 1 Coupe du Monde et 1 championnat d'Europe des Nations. De plus, Didier Deschamps fait partie de la liste FIFA 100 qui compte les 125 meilleurs joueurs vivants établie en 2004 par Pelé pour les 100 ans de la FIFA.

Ses débuts d'entraineur avec Monaco

Deschamps remplace Puel à l'ASM

Durant l'été 2001, tout jeune retraité, Didier Deschamps accepte de succéder à Claude Puel à la tête de l'AS Monaco et signe un bail de 4 ans avec le club de la principauté. Fort de son expérience de joueur, le nouvel homme fort du Rocher fait le choix de construire son équipe autour de joueurs d'expérience tels qu'Oliver Bierhoff, Florin Răducioiu, Flavio Roma, Cyril Domoraud, Alex Nyarko ou encore Christian Panucci auxquels on peut ajouter le Marseillais Lucas Bernardi. Malgré cet effectif pléthorique, Didier Deschamps ne parviendra jamais à trouver l'équilibre et après avoir utilisé plus de 35 joueurs au cours de la saison, le club se sauve in extremis de la relégation en décrochant une piètre 15ème place.

Deschamps remplace Puel à l'ASM

En proie à de graves difficultés financières lors de la saison 2002/03 dues à l'échec de ce recrutement galactique, l'ASM décide, malgré ses résultats, de conserver Didier Deschamps pour ne pas s'acquitter de son indemnité de licenciement. Au cours de l'intersaison, le cinquième joueur le plus capé de l'équipe de France rectifie le tir en enrôlant des joueurs prometteurs (Patrice Evra, Jerôme Rothen, Andrés Zikos). Et son remplacement du 4-5-1 par le 4-4-2 opéré en cours de saison permet au club d'échouer à un petit point du titre (derrière l'OL) mais surtout de décrocher sa première Coupe de la Ligue ( remportée 3-0 face à Sochaux).

Deschamps en finale de Champions League

Lors du mercato estival 2003, Didier Deschamps compense les départs de Marcelo Gallardo et de Rafale Marquez par l'arrivée d'Hugo Ibarra, Edouard Cissé, Emmanuel Adebayor et de jeunes joueurs du centres de formation tels que Sebastien Squillaci ou Gaël Givet. Grâce à ses réseaux et son charisme, il parvient également à décrocher le prêt de la star du Real Madrid, Fernando Morientes. Pour son retour en Ligue des Champions, le club retrouve rapidement ses marques. Après avoir étrillé La Corogne 8 buts à 3 en phase de poule, l'équipe de Didier Deschamps élimine successivement le Real Madrid et Chelsea avant de s'incliner (0-3) en finale face au FC Porto de José Mourinho. Un parcours que l'ASM payera chèrement en championnat. En effet, après avoir longtemps occupés le fauteuil de leader, carbonisés par leurs joutes européennes, les joueurs de L'ASM laissent s'échapper les deux premières places du podium qui échouent respectivement à l'OL et au PSG.

Deschamps confirme son ambition

Enchanté par son parcours en Ligue des Champions l'année précédente, l'état major de l'ASM décide de prolonger de deux ans son brillant entraineur. L'équipe subit des pertes importantes au cours de l'intersaison (Jerôme Rothen, Fernando Morientes, Ludovic Giuly) qui poussent Didier Deschamps à troquer son 4-4-2 pour un 4-3-3. De nouveaux joueurs sont recrutés à cet effet (Mohammed Kallon, Javier Chevanton, Javier Saviola, ou Douglas Maicon). Sorti dès les 8ème de finale de la Champions League par le PSV Eindhoven, le club valide, malgré tout, un nouveau billet pour la compétition en décrochant la 3ème place du championnat.

La rupture et le départ de Deschamps

La saison suivante, face aux nouvelles difficultés financièrement rencontrées par son club, Didier Deschamps doit renoncer au recrutement de joueurs internationaux et se contenter d'honnêtes pensionnaires de Ligue 1. Ses choix se portent notamment sur Oliver Kapo, Olivier Sorlin et Camel Meriem. Éliminé prématurément de la Ligue des Champions par le Bétis Seville lors du tour qualificatif, l'ASM connait les mêmes déboires en championnat. Quinzième au soir de la 7ème journée sans être parvenue à marquer le moindre but à domicile, l'équipe patauge. Didier Deschamps et le club font alors le choix de se séparer, le 18 Septembre 2005. Après le court intérim de Jean Petit, il est finalement remplacé par l'italien Francesco Guidolin.

Deschamps fait son come-back à la Juve

Dix mois se sont écoulés depuis son départ de l'ASM lorsque Didier Deschamps accepte de prendre les rênes de la Juventus, un club qu'il connait parfaitement pour y avoir joué durant de nombreuses années en tant que joueur. Fraichement rétrogradé en serie B suite au Calciopoli (l'affaire des matchs truqués) qui a privé l'équipe de ses titres de champion 2005 et 2006, la Vieille Dame commence l'exercice 2006-2007 avec -9pts au compteur. Un handicap qui n'empêchera pas Didier Deschamps de mener les Bianconeri à leur premier titre de Serie B, leur permettant, ainsi, de retrouver l'élite toute juste un an après l'avoir quitté.
Privé de Zlatan Ibrahimovic, Lilian Thuram, Fabio Cannavaro, Patrick Viera ou Gianluca Zambrotta, tous partis suite à la rétrogradation du club, Didier Deschamps s'appuiera durant cette campagne sur un savant équilibre entre joueurs expérimentés (Gianluigi Buffon, David Trezeguet, Alessandro Del Piero ou Pavel Nedved) et joueurs issus de la settore giovanile (Sebastian Giovinco, Claudio Marchisio, Matteo Paro ou Paolo De Ceglie) le plus souvent réunis dans un 4-4-2.
Malgré ces résultats encourageants, les mauvais rapports qu'entretient Didier Deschamps avec le directeur sportif du club, Alessio Secco, le poussent à démissionner le 26 Mai 2007. Il est remplacé, quelques jours plus tard, par Claudio Ranieri.

Deschamps revient à l'OM comme entraineur

Une première saison couronnée de succès

Didier Deschamps arrive dans un contexte très particulier à Marseille au mois de juin 2009 pour remplacer Éric Gerets. En effet, l'OM se trouve chamboulé par l'état de santé inquiétant de son actionnaire de longue date, Robert Louis-Dreyfus, et de toutes les interrogations qui l'entourent.
Le nouveau coach arrive au club avec son propre staff et fait venir certains joueurs d'expérience au club et qu'il connaît bien : Heinze, Cissé, Rool, Morientes; ces arrivées étant couplées à celles d'autres éléments comme Diawara, Mbia ou encore Lucho.
Ainsi, les supporters attendent beaucoup de cette nouvelle équipe et comptent sur cet entraîneur emblématique pour enfin briser la spirale infernale de 17 ans sans titre.Cependant, le mot d'ordre est habituel pour fixer les objectifs de cette saison : finir avec une qualification directe en Ligue des champions et gagner une coupe nationale.

Un jeu physique et Niang pour marquer

Les premiers matchs de l'OM montrent que Didier Deschamps souhaite imposer un certaine jeu à son équipe : un jeu basé sur le physique derrière (avec de grands gabarits), relayé rapidement vers une attaque rapide (menée par Mamadou Niang) par Lucho. Cependant, l'Argentin étant blessé lors d'un match amical d'avant saison, la mécanique souhaitée par Deschamps ne peut se mettre en place totalement.
L'OM de Deschamps va rapidement jouer les premiers rôles en championnat, l'équipe se maintiendra toujours dans les huit premières places. Concernant l'Europe, l'équipe qualifiée en Ligue des Champions (dans un groupe avec le Real Madrid, le Milan AC et le FC Zurich) va rapidement se faire éliminer et être reversée en Europa League où elle se fera sortira par le Benfica au stade des huitièmes de finale. Deschamps déclarera même que cette élimination était bénéfique afin de se mobiliser au maximum pour le championnat.
Du coté des joueurs, le coach marseillais va réussir le coup de force d'imposer à Mbia son positionnement en défense centrale et à construire une défense extrêmement physique et solide. Également, il est important de souligner l'importance de la relation Lucho-Niang, la vista et la qualité de passe de l'Argentin s'alliant parfaitement à la vitesse du Sénégalais. L'Argentin terminera d'ailleurs meilleur passeur du championnat (très bon tireur de corner) et Niang meilleur buteur avec 18 réalisations.

Deschamps fait renouer l'OM avec les titres

Après des années de disette, Didier Deschamps offre un doublé à l'OM et à ses supporters : une victoire en Coupe de la Ligue (victoire 3-1 face à Bordeaux) qui permettra à l'équipe de se lancer à toute vitesse vers le titre de champion de France tant attendu. En seulement une année, Deschamps s'est imposé comme une véritable légende olympienne : réussite en tant que joueur, réussite en tant qu'entraîneur. Finalement, du côté des recrues souhaitées par Deschamps, seuls Morientes et Rool auront vraiment déçus. Le coach a clairement su apporter l'expérience nécessaire de cadre comme Heinze et Taiwo et à imposer un style de jeu, parfois pas très beau mais terriblement efficace.

[h3]Une fin bien triste[h3]
Après deux nouvelles Coupe de la Ligue (2011 et 2012), une place de vice-champion (2011) et un quart de finale de la Ligue des Champions (2012) et alors qu'il avait encore 2 ans de contrat, il quitte le club début juillet 2012 le jour de la reprise de l'entrainement après une saison 2011-12 très difficile en championnat et des restrictions budgétaires très importantes imposées par la direction du club. Ses dissensions avec José Anigo et plus récemment Vincent Labrune ont certainement pesé dans sa décision de quitter Marseille.

Cette page a été rédigée par des membres de FM : afonso alves, Alessandro Nesta, Fearless

Deschamps transfert

Saison
2008/2009 Didier Deschamps a été enrôlé libre le 05 mai 2009 avec un contrat de 2 saisons avec l'OM jusqu'en 2010/2011
2010/2011 Didier Deschamps a été prolongé le 29 juin 2010 avec un contrat de 1 saison supplémentaire avec l'OM jusqu'en 2011/2012
2011/2012 Didier Deschamps a été prolongé le 06 juin 2011 avec un contrat de 2 saisons supplémentaires avec l'OM jusqu'en 2013/2014
2012/2013 Didier Deschamps a été libéré de son contrat en accord avec l'OM le 01 juillet 2012

Didier Deschamps : son actualité