Albert Emon - OM

Emon OM
OM
  • Poste : Entraineur
  • Age : 66 ans (24/06/1953)
  • Nationalité : France (Berre)
  • Taille Emon : 1.79m
  • Poids Emon : 85 kg
Anciens clubs : 1988-90 : AS Cannes
1990-96 : OGC Nice
1997 : Sporting Toulon Var
1998-99 : Manosque
1999-00 : Équipe Nationale d'Égypte
Depuis 2000 : OM

Palmarès (d'entraineur) : vide

Avant de devenir entraîneur, il fut joueur de 1971 à 1988 au poste d'ailier gauche. D’ailleurs, sa patte gauche lui a permis de briller au haut niveau. Formé à l’OM, il passe une grande partie de sa carrière sur la Canebière. Et c’est avec le club olympien, qu’il gagna la majorité des titres figurant à son palmarès (doublé Coupe/Championnat en 1972 et une autre Coupe de France en 1976).

En 1978, Albert Emon quitte le cocon olympien pour l’AS Monaco, remportant au passage, une troisième Coupe de France en 1980. C’est d’ailleurs, grâce club monégasque qu’il connut les joies de l’Equipe de France, avec 8 sélections à son actif pour un but marqué.

Ensuite, il continua son chemin en passant notamment par Lyon, Toulon et finit sa carrière de joueur professionnel à Cannes en 1988.

Dans les années 90, Albert Emon se convertit au poste d’entraîneur. Il entraine alors Toulon, Cannes, Nice avant de rejoindre, en 2000, son club de toujours, l’OM, notamment en tant qu’entraîneur de la réserve. Il sera plusieurs fois chargé de faire la transition entre le départ d’un entraîneur et l’arrivée d’un nouveau. En 2002, il devient l’adjoint d’Alain Perrin. Deux ans plus tard, il effectue un nouvel intérim suite à la démission de José Anigo pour ensuite être l’adjoint des entraîneurs suivants (Philippe Troussier et Jean Fernandez).

A l’été 2006, à la surprise générale, alors que de grands noms circulaient avec insistance (Deschamps, Ranieri), il est nommé par le président Pape Diouf, entraîneur de l’équipe première.
Cette saison sera marquée par le sceau de l’irrégularité. En effet, l’OM alterna bon et médiocre tout au long de l'année. Malgré certaines carences dans le jeu, l’OM atteint son meilleur classement depuis 1999.
Parallèlement au championnat, l’OM réussit une nouvelle fois un bon parcours en Coupe de France mais échoue une nouvelle fois en finale.
Ainsi, au terme de la saison, le coach marseillais a rempli ses objectifs et le président de l’OM le confirme logiquement pour une nouvelle saison.

Après un début de saison 2007-08 difficile avec des résultats mauvais comparé aux (grandes) ambitions, il se fait limoger fin septembre.
Néanmoins, il reste au club pour tous les bons services rendus depuis de très longues années.

kevin095 et seb, le 4 juin 2008

Albert Emon : son actualité