OM-Metz : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Cinq jours avant la demi-finale retour de la Coupe UEFA, cette 34ème journée de Ligue 1 n'a que très peu d'importance pour l'OM dont les chances de qualification pour une Coupe européenne sont très maigres. Par contre, les Messins, malgré un léger mieux ces derniers temps, sont toujours sous la menace d'une relégation.
Brahim Hemdani et Fabio Celestini rejoignent Steve Marlet, Ahmed Hossam Mido, Cédric Carrasso et Karim Dahou sur la liste des blessés. Vedran Runje, Sebastien Perez et Pascal Johansen tout comme Rudolf Skacel sont toujours absents du groupe même si José Anigo devait faire appel à une équipe renouvelée. Le 3-6-1 olympien est donc composé de Fabien Barthez dans le but, David Sommeil et Johnny Ecker sont les stoppeurs, Philippe Christanval est libero, Demetrius Ferreira évolue dans le couloir droit, Manuel Dos Santos (le capitaine) dans le gauche, Sylvain N'Diaye et Terry Racon sont les milieux récupérateurs, Laurent Batlles et Camel Meriem sont les milieux offensifs et Koke est seul en pointe. Jérémy Gavanon, Habib Beye, Fabien Camus, Stepan Vachousek et Didier Drogba complètent la feuille de match.

La rencontre commence piano de part et d'autre, les Olympiens étant incapables de se créer des occasions parce qu'ils procèdent essentiellement par de longs ballons et le trio offensif de l'OM Batlles/Meriem/Koke manque de puissance et de centimètres. Peu avant la demi-heure de jeu, sur un corner tiré au premier poteau, Meniri ouvre le score de la tête en coupant la trajectoire du ballon. Les Marseillais sont incapables de réagir et il faut une exceptionnelle claquette de Barthez sur une superbe frappe lorraine pour éviter le deuxième but. Meriem, d'une belle frappe dans la course, a la première occasion marseillaise peu après le but lorrain mais Butelle claque le ballon en corner. La mi-temps est atteinte sur le plus petit des scores en faveur des Messins.
Racon, dès le retour des vestiaires, cède sa place à Drogba mais le système tactique ne change pas car Batlles décroche d'un cran et Koke prend la place de l'ex-Bastiais. L'OM se fait plus pressant mais n'est toujours pas dangereux ce qui n'est pas le cas des Lorrains qui vendangent de façon hallucinante plusieurs occasions nettes.
Après l'expulsion de Sommeil, bête et inutile, les Marseillais ne sont que 10 et ne sont pas plus dangereux malgré les entrées de Beye et Camus.

Fabien Barthez (6.5) : Impeccable sur toutes ses interventions, le gardien de l'Equipe de France a été irréprochable et c'est bien le seul dans ce cas avec une superbe claquette en première mi-temps et des sorties dans les pieds après le repos. Il a aussi profité de l'incroyable maladresse de Gueye et Maoulida pour n'encaisser qu'un but.
David Sommeil (4) : Très bon dans ses interventions avec de la puissance et de la volonté il a, assez inexplicablement, pété les plombs après l'arbitre alors qu'il avait déjà un jaune et a laissé ses coéquipiers à 10. Cette erreur est inadmissible dans ce contexte : match sans enjeu et il oblige les autres Marseillais à beaucoup plus courir et se dépenser quelques jours avant le match crucial de jeudi.
Johnny Ecker (6) : Stoppeur gauche, il a été présent et efficace au marquage. Il a aussi placé une belle tête sur un corner. Un des moins mauvais Olympiens.
Philippe Christanval (4) : Il avait fait une prestation correcte contre Lille mais avait montré une lenteur déconcertante pour un joueur pro. Il a été dans le même registre mais encore moins rapide (oui c'est possible) et faisant plusieurs erreurs d'appréciation. Il est logiquement sorti sous des sifflets du public.
Habib Beye (non noté) : Il a donc remplacé Christanval dans les dernières minutes et a joué dans une défense à 4 montrant énormément plus d'agressivité que le mouligasse numéro 5 de l'OM.
Demetrius Ferreira (5) : Sur son flanc droit, il a semblé jouer avec le frein à main ne se livrant que peu par rapport à d'habitude. Il est tout de même assez souvent venu déborder et centrer.
Manuel Dos Santos (5.5) : Malgré le match de jeudi, il est allé souvent au contact mais sans grande réussite.
Terry Racon (5) : Pour sa première apparition chez les pros, il avait le poste de Flamini et a montré, avec ses longues jambes, une technique intéressante mais un manque de lucidité. Il faudra le revoir plus longtemps que ces 45 premières minutes pour savoir ce qu'il vaut.
Didier Drogba (5) : L'Ivoirien a remplacé Racon juste après le repos mais n'a pas eu l'occasion de briller ni de peser sur la rencontre (il a tout de même fait une tête non cadrée). Depuis plusieurs matches, il semble en perte de vitesse même si l'objectif principal est jeudi.
Sylvain N'Diaye (5) : Il a joué les 90 minutes et a encore beaucoup couru. Il va finir par payer très cher tous ses efforts. Espérons que ça ne soit pas jeudi...
Laurent Batlles (3.5) : Milieu droit en première mi-temps puis plus axial après le repos, il n'a rien fait de son match. N'importe qui d'autre (Vachousek, Skacel ou Johansen par exemple) n'aurait pas pu faire pire.
Camel Meriem (4) : Affligeant sur presque tous ses coups de pieds arrêtés, il a quand même placé une belle frappe en fin de première mi-temps mais n'a pas pesé sur le jeu.
Fabien Camus (non noté) : Il a remplacé Meriem en toute fin de rencontre pour sa première apparition en Blanc. Comme Racon, il faudra le revoir pour le juger.
Koke (5.5) : Seul en pointe avant le repos, il n'a rien pu faire car les ballons étaient presque tous aériens. Sur l'aile droite après la pause, il a tenté de déborder et centrer sans grande réussite malgré une évidente bonne volonté.

Le résultat est anecdotique car cette rencontre n'avait pas d'intérêt mais ce qui est surtout lamentable c'est le jeu produit et l'absence de volonté de revenir au score. Il y a 15 jours, il y avait eu un miracle (les 3 points) contre Lille dans le même style de prestation mais la chance ne peut pas toujours être au rendez-vous.
Le meilleur Marseillais est, encore, Fabien Barthez, sûr et efficace et le pire est José Anigo car, pour moi, le fait de ce match est la trop grande présence de joueurs qui vont évoluer jeudi alors qu'il avait déclaré que la priorité était la Coupe UEFA (chose avec laquelle je suis complètement d'accord). Barthez, Ferreira, Dos Santos, N'Diaye, Batlles, Meriem, Drogba et Beye (soit quasiment les trois quarts de l'équipe qui devrait être titulaire cette semaine) ont tous joué et pris le risque de se blesser. De plus Ferreira, Dos Santos, N'Diaye et Batlles (soit un bon tiers des probables titulaires) ont 90 minutes de plus dans les jambes. Anigo et moi ne devons pas avoir la même définition du mot " priorité " ...
Que je n'entende pas jeudi soir, en cas d'élimination, l'entraîneur olympien parler de fatigue alors que Runje, Perez, Johansen, Skacel, Vachousek et d'autres jeunes de la réserve auraient pu jouer ce soir et permettre aux titulaires de jeudi de complètement faire l'impasse sur cette partie. Le résultat n'aurait pas été pire.

par seb le dimanche 02 mai 2004 à 17h53
OM 2-2 Craiova
Didier Drogba meilleur joueur de Ligue 1

Camel Meriem : son actualité