PSG 2-1 OM : comme d'habitude

  •    
  •    
  • om facebook

Voilà plusieurs années que le PSG humilie l'Olympique de Marseille. Un vrai affront pour le plus grand club français. Si Anigo fait de ce match une question " d'honneur ", le garde chiourme Vahid voit plus les 3 points qui rapprocherait son équipe de Monaco et de Lyon. Galvanisés par les bons résultats récents, les olympiens auront certainement à coeur d'annihiler les espoirs parisiens. Espérons que la fatigue accumulée face à Newcastle ne sera pas préjudiciable aux phocéens.


Le match :
Un grand merci aux supporters parisiens pour ces magnifiques fumigènes qui coûteront quelques milliers d'euros à leur club. Vive la connerie.
Grosse domination du PSG d'entrée de matches. Plus d'engagement, plus de techniques et de liant dans le jeu.

5ème minute : Ljuboja dribble Beye et centre fort devant le but. Sorin et Pauleta se jettent mais ne peuvent reprendre le ballon qui passe de très peu à droite de la cage marseillaise.

1-0 : Pauleta arrive seul face à Fabien Barthez qui bloque l'angle ; tandis que le goal se replace, le portugais avec un certain génie (ou un génie certain) lobe le portier et Brahim Hemdani qui s'était lui aussi replacer dans les buts (11ème minute)

17ème minute : Pauleta centre fort devant le but. Fiorèse laisse filer le ballon pour Sorin qui le tacle. Le cuir rase le montant droit du but marseillais.

Battus dans l'engagement physique, retranchés dans leur camps par des parisiens bien positionnés, les olympiens sont complètement à coté du match. Drogba, plus à l'aise dans les plongeons que balle au pied, Dos Santos fantomatique ...

43ème minute : Cana glisse le ballon à Pauleta qui fixe la défense olympienne et sert Ljuboja qui frappe au but mais ne parvient pas à tromper Fabien Barthez parfaitement placé.

Les commentaires de Gilardi sont une raison suffisante pour rendre son décodeur. Juge et partie, la chaîne cryptée suinte l'autosuffisance et la complaisance.

52ème minute : Ljuboja sert Pauleta dans la surface de réparation. Le Portugais remise de la poitrine pour Sorin qui frappe au but. Barthez s'empare du ballon en deux temps.

Les marseillais sont un peu plus dans le rythme en ce début de 2ème mi-temps mais le manque d'appel et de soutien autour de Didier Drogba ne laisse que peu d'espoirs aux olympiens.

2-0 : sur un ballon perdu par Camel Meriem, Fiorese donne de l'extérieur pour Pauleta qui croise bien son tir (62ème minute)

77ème minute : Ljuboja sert M'Bami qui se bat et finit par servir Pauleta. Le Portugais frappe au but mais son tir trouve sur sa route Fabien Barthez.

2-1 : Demetrius Ferreira accélère côté gauche, pique au centre et sert Laurent Batlles dont la frappe limpide finit au fond des filets, laissant Létizi sans réaction (90ème minute)


Conclusion :
Sans avoir pu placer un seul tir cadré durant la rencontre, on imagine mal comment les phocéens auraient pu prétendre à la victoire. Le PSG a surclassé l'OM une nouvelle fois, et ce dans tous les secteurs du jeu. L'équipe du président Graille (et de Monsieur Gilardi) se replace devant Monaco et à quelques points de l'Olympique lyonnais. Comment expliquer ce non-match ? Une nouvelle fois, les olympiens perdent sans se révolter. On a connu d'autres périodes où un tel match se serait soldé par une dizaine de cartons. La boite à gifles est rangée depuis bien longtemps dans la cave de la rue Negresko.

par TontonFlingueur le dimanche 25 avril 2004 à 20h23
OM 2-2 Craiova
PSG-OM : la tactique et les joueurs

Fabien Barthez : son actualité