Newcastle 0-0 OM: vu des comptoirs du monde

  •    
  •    
  • om facebook

Rarement l'affluence dans les bars de Marseille aura été aussi importante pour un match de foot, de mémoire de pochard. Le reste de la France (voire même du monde parfois) ne fut pas en reste. Cet article relate donc ce moment vécu en commun dans des endroits différents.

Lugdunum69 vidant la cave d'un bar lyonnais:
Qui a dit que les Lyonnais n'aimaient pas l'OM ? Jeudi soir, l'Albion, pub anglais de la rue sainte Catherine, fut envahi par une horde de supporters chauds comme la braise, tous dévoués corps et âmes à la cause olympienne ... Moi et mes acolytes nous sommes d'abord demandés s'il ne s'agissait pas d'un arrivage de Marseillais expatriés ou de Provençaux de passage... Que nenni ! Après moult expertises et vérifications diverses, il apparut que la faune locale n'avait rien de méridional : point d'accent ni de jargon marseillais, pas de pastaga ni de relent de bouillabaisse dans leur haleine... Seulement des Lyonnais, des vrais, qui supportèrent les Marseillais sans la moindre ambiguïté, comme si la ferveur des seconds eut été transmise aux premiers via les eaux du Rhône ! Une leçon de bon esprit et de solidarité pour bien des supporters phocéens...

Liverizio en direct de Toulouse:
A Toulouse, je n'ai trouvé que 2 diffuseurs : un pub anglais (match sur BBC1 d'après eux) et un kebab équipé de TPS : "Les Marseillais". Après un millième de seconde d'hésitation (anglais+bière+match pas sûr ou cité+pas bière+match sûr) 2ème solution! Arrivé 1/2 heure avant le début du match, la salle était déjà comble...enfin je croyais car rapidement toute la cité voisine est descendue voir le match et on a fini tous debout à chanter pour accompagner les coups de boutoir marseillais de la seconde mi temps...une ambiance terrible...jusqu'à la délivrance et les projections vers dimanche...

Ton² en compagnie de Frit Confit et de FAT à Marseille:
Une heure avant le match, impossible d'avoir une place (à fortiori assise - fallait réserver ses places des jours à l'avance ...) dans 4 bars de la même rue. Nous tentons notre chance dans un troisième où nous trouvons 1m² pour nous accueillir et un grand écran pour suivre la rencontre. Les gens mangent des pâtes à la bolognaise devant nous et se beurrent derrière nous. Ca gueule, ça chambre. Tous les âges sont représentés. Toutes les catégories sociales sûrement aussi. Deux heures après, j'ai le dos cassé (eu égard à mon grand âge) et je me dis que pour le match retour, faudra réserver.

Tapie_le_boss en pélerinage à Rouen:
Deux jours à appeler tous les bars et pubs de Rouen, 2 jours de réponses négatives ! Finalement un collègue (qui n'est pas fan de l'OM) qui habite Caen me propose d'aller jusque là-bas car il connaît un pub Irlandais qui passe les matchs (sympa sa proposition !). Plus de 110 bornes pour aller voir le match... à la TV, une première mondiale je pense ! L'après-midi du match, j'ai joué au foot pendant plus de 2 heures. Arrivés au pub, je me rends compte qu'il y a peu de tables et qu'avec le monde qu'il y a je suis obligé de rester debout. Je me demande dans quelle galère je me suis embarqué !!! Avec le troisième collègue Marseillais on commence à chanter, tout le pub nous suit. J'ai jamais vu ça ! Finalement, avec le beau match que j'ai vu je ne regrette pas ce "déplacement". Les 110 bornes retour ont été difficile pour moi (fatigue et alcool font pas bon ménage...).

Fred_boss83 dans un pub de la Capitale:
L'ambiance dans le bar à Montparnasse était vraiment sympa, bon enfant... mais pas euphorique. Beaucoup de crispation au vu du match. Enormément de monde, heureusement je suis arrivé tôt, donc j'étais bien installé, la bière coulait à flot et c'est vrai qu'il n'y avait que des supporter de l'OM. Je pensais qu'il y allait y avoir des anglais (logique dans un pub anglais, mais pas du tout ou alors ils ont été très discret).

OM_69 dans le london pub de Grenoble:
Ici le foot est roi (écharpes de supporters collées au plafond, mascottes de clubs un peu partout dans le pub) et s'apprécie en V.O pour ce match Newcastle-OM, avec la pinte à la main. Il y a foule ce soir et s'il y a des anglais, ils se font tout petit tellement les supporters de l'OM sont en nombre. De toute façon, on ne les auraient pas entendu tant les encouragements et les chants pour les olympiens se faisaient présents. L'immeuble tout entier a même semblé vibrer sur la reprise de Didier Drogba sur le poteau. Ambiance énorme pour un match qui l'était tout autant.

DingueDoèm_69 chez nos amis Suisses:
Habitant pas loin de la Suisse, mes amis et moi-même avions vite compris que notre salut passerait par les chaînes suisses. Dans ce pays, l'OM a une popularité qui dépasse l'entendement tant il y a de maillots bleu ciel arborés par les jeunes des différents cantons. Une fois sur place, notre bar préféré était noir de monde (surtout de français). Finalement on s'est rabattu sur un autre bar plus petit "Le Mirage" (propriété d'un franco-suisse supporter de l'OM). Entre les posters de stars des années 90 et les chants à la gloire de l'OM, le décor était déjà planté. En deuxième mi temps alors que l'OM dominait, on criait tellement fort que des suisses qui pouvaient pourtant suivre le match à la maison se sont joints à nous. Sur le chemin du retour un ami suisse m'a avoué que cette ambiance était digne des soirs de match de leur sélection voire du FC Bâle en LDC.

Vito à l'autre bout du monde à Singapour:
Jeudi soir, 2h30 du matin, heure locale dans un des rares bars qui ne ferment pas a 3h pour LE match concernant la seule équipe française connue a Singapour (sans chauvinisme excessif): notre OM en demi-finale contre les anglais de Newcastle. Ces mêmes anglais soutenus par les gens du coin, fans de la première ligue contre les expatries non britanniques tous unis derrière Marseille. Parisiens, Rennais, Lyonnais sont tous la... Ca fait plaisir à voir, et autant dire qu'a cette heure de la nuit, l'ambiance est chaude. Le match débute, les supporters des "brits" nous chambrent allègrement, mais tous les petits français qui se sont levés a cette heure ne sont pas en reste.

par TontonFlingueur le samedi 24 avril 2004 à 10h04
OM 2-2 Craiova
PSG - OM : Paroles de supporters

Supporters marseillais : son actualité