Tapie or not Tapie

  •    
  •    
  • om facebook

Il a suffi que Tapie annonce sa décision de monter sur les planches avec Amanda pour que l'hydre à trois têtes du groupe Amaury se déchaîne tous azimuts. Tandis que le quotidien du sport affirme que RLD et Ceccaldi vouent Nanard aux gémonies et qu'ils veulent le remplacer par le ruminant à la direction sportive du club, le Parisien sans doute bien renseigné par des moustaches bavardes annonce le chaos, prophétise le schisme. Et pour corroborer ses affirmations, le baveux parigot cite le journal l'Equipe! C'est un peu comme si on faisait monter à la barre son frère siamois pour prouver sa bonne foi dans une affaire criminelle... France Foot, le troisième larron, quant à lui, en remet une couche, prévoit le départ d'à peu près tous les joueurs et l'arrivée d'aucun, bien évidemment. Nanard, lui, affirme sa volonté de garder 95% de l'effectif et confirme la venue d'une, voire de deux personnes, au sein du staff olympien. Pas pour lui succéder mais pour le seconder. Et c'est là que çà se complique. Va-t-on vers un duo entraîneur-manager de type Skoblar-Müller, s'oriente-t-on plutôt vers une solution entraîneur manager en solo genre Baup, Perrin, Gili ou Fernandez (Jean de Sochaux pas la terreur des parkings)? Préférera-t-on finalement l'association d'un directeur sportif façon Biancheri et d' un coach en rupture de banc nommé Sauzée, Leclercq ou encore Denoueix, c'est une bonne question. Comment tout ce petit monde-là cohabitera-t-il avec Tapie, c'en est une autre. Il est une chose certaine, on ne risque encore pas de s'ennuyer pendant l'intersaison...

par Boeuf Mode le mercredi 27 mars 2002 à 06h21
OM 2-2 Craiova
Rentrée des classes

Dans l'actualité de l'OM