Rennes 4-3 OM: l'OM prend le Frei de pleine poire

  •    
  •    
  • om facebook

Avec Rennes ce soir, Liverpool jeudi et Bordeaux dimanche, l'Olympique de Marseille a une semaine déterminante pour la fin de saison. Pas le temps de souffler ou de gamberger. Les matches vont se succéder à la vitesse grand V. "La semaine est très lourde, nous n'aurons pas le temps de souffler. Il faut cependant faire un résultat à Rennes pour se mettre sur de bons rails", déclarait José Anigo voilà quelques jours. Fort d'une confiance retrouvée avec le nul à Anfield et la dérouillée de Strasbourg à domicile, les phocéens devront confirmer ce soir, notamment afin d'accueillir les hommes de Gérard Houiller plus sereinement.


Le match :

On sent chez les olympiens un désir de construire et de ne pas subir le match. Tactiquement les lignes sont resserrées et le ballon navigue allègrement d'une aile à l'autre. Les rennais ne touchent quasiment pas le ballon dans ces premières minutes

12ème minute : une-deux dans l'axe entre Sylvain N'Diaye et Laurent Batlles ; le Sénégalais tire des 16 mètres mais Chaigneau intervient sur sa ligne

Très encourageant de voir les progrès de l'entre-jeu marseillais. De bonnes récupérations et de la disponibilité permettent aux hommes de José Anigo de maîtriser ce début de rencontre.

15ème minute : L'attaquant égyptien récupère une passe parfaite de Batlles à droite de la surface rennaise. Mido frappe au but mais le cuir trouve seulement le petit filet gauche de Chaigneau.
18ème minute : Frei en contre des 25 mètres frappe mais le ballon passe au dessus de la transversale de Fabien Barthez

Peu à peu, les rennais refont surface notamment par l'intermédiaire de Sorlin, Kalltrom et Jeunechamp. Les marseillais jouent dès lors plus direct (notamment vers Drogba) mais ont plus de déchets dans leur jeu.

0-1: déviation de la tête de Mido et de Didier Drogba ; le ballon arrive aux 6 mètres sur Laurent Batlles qui , d'un retourné acrobatique, trompe Chaigneau (31ème minute)
Superbe geste de Laurent Battles, très méritant dans le jeu et qui place là son premier but sous le maillot olympien.

1-1: sur un long coup franc droit de Barbosa, Frei reprend de la tête devant un Fabien Barthez dans une sortie aérienne Runjesque (34ème minute)

2-1: encore Monterrubio côté gauche qui centre instantanément ; Abdoulaye Meïte dévie le ballon mais Freï ne le manque pas devant un Fabien Barthez trop court (39ème minute)

Incroyable retournement de situation alors que l'OM avait bien entamé ce match.
Pourtant, comme le disait Anigo dans la semaine à propos de l'effectif, il ne manque pas grand chose à cette équipe.

43ème minute : coup franc de Laurent Battles pour Didier Drogba dont la frappe est contrée mais atterrit sur Habib Beye qui frappe mollement sur le portier rennais

2-2: Mido déborde sur le côté gauche et centre puissamment au premier poteau pour son compère ivoirien qui reprend du bout du pied droit dans la lucarne de Chaigneau, impuissant (46ème minute)

Les équipes rentrent aux vestiaires sur un score de parité. Que de buts ...

56ème minute : Kallström, dans un jeu à trois, file au but coté droit et d'une frappe de l'extérieur trouve Fabien Barthez sur sa route

3-2: Coup du chapeau de Frei. Sur une passe de Kallström, Frei contrôle le ballon légèrement à droite et expédie un missile qui part se loger dans la lucarne gauche de Barthez (60ème minute)

L'OM subit en cette seconde mi-temps comme souvent. Les discours de mi-temps ont , semble-t-il, du mal à passer avec José Anigo comme avec Alain Perrin. A quand un psy dans le staff (sic) ?

3-3: Didier Drogba dans un festival coté gauche qui centre en retrait et offre un caviar pour Mido qui ne se fait pas prier (72ème minute)

L'Olympique de Marseille et le stade Rennais nous offre ce soir un match fou ...

4-3: Kallström ouvre en profondeur pour Frei sur un erreur de placement de Brahim Hemdani et de David Sommeil ; le Suisse place une frappe croisée à ras de terre imparable et marque son 4ème but de la soirée

La fête est finie ...

88ème minute : Drogba frappe au premier poteau des 20 mètres et Chaigneau doit sortir un grande parade pour écarter le ballon
89ème minute : corner repoussé par la défense dans les pieds de N'Diaye dont la frappe déviée par Marlet heurte le sommet de la barre avant de ressortir


Conclusion :
La défense a été ce soir le maillon faible de l'équipe et particulièrement Fabien Barthez qui n'a pas eu le rendement habituel. Difficile de mettre la faute sur Brahim Hemdani qui n'est pas un défenseur de métier mais force est de constater qu'en défense centrale, il y a actuellement d'énormes problèmes de placement. Quatre buts ce soir. Beaucoup trop pour pouvoir revenir avec un résultat du stade de la route de Lorient.
Grosse déception pour une saison qu'on peut aujourd'hui estimer ratée. Anigo souhaitait faire de la défense son objectif principal : on peut dire que c'est un échec total.

par TontonFlingueur le lundi 22 mars 2004 à 00h17
OM 2-2 Craiova
Rennes-OM : la tactique et les joueurs

Fabien Barthez : son actualité