OM - Nantes : Debout les morts !

  •    
  •    
  • om facebook

Chouette, un match de l'OM ce soir, qu'est-ce qu'on est gâté, attention toutefois à la consommation excessive, ça peut devenir néfaste à long terme...

Regarder un match de l'OM nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage. Regarder un match de l'OM crée une forte dépendance (à la drogue ou l'alcool), ne commencez pas. Regarder un match de l'OM donne le cancer, non pas encore, mais qui sait si on insiste vraiment ? Tels les slogans sur les paquets de cigarettes nouvelle génération, on aurait pu également les appliquer au bas du splendide logo Olympien qui nous fait étrangement penser aux plus belles toiles du maître Picasso (nan je déconne...).
N'empêche plus abstrait tu meurs, c'est Koke en état de choc ou de manque qui l'a fait ce logo ?

Je vais passer sous silence les rumeurs qui font état de changements de couleur de notre club, on parle de jaune et noir à domicile et vert et blanc à l'extérieur, faut rappeler qu'il y a 105 ans on évoluait avec un tricot rayé mauve et noir et une culotte blanche du plus bel effet, manque plus que le nez rouge et on part en tournée avec Zavatta... Le ridicule ne tue pas et l'habit ne fait pas le moine dit-on, mais sommes-nous pour autant prêts à endosser le costume du clown et en assumer les conséquences ?
Et puis toutes ces histoires de logo et nouvelles tuniques, ça permet de faire taire quelques mauvaises langues sur la qualité du jeu produit, fin tacticien l'ami Bouchet sur ce coup, on attend avec impatience la prochaine révélation...

Enfin bref c'est pas vraiment le noeud du problème, c'est même secondaire à vrai dire, y'a bien plus grave que ça, à commencer par le jeu déployé par notre équipe. Regarder un match de l'OM, telle est la prochaine épreuve aberrante de Fear Factor proposée à 60.000 supporters et 2.5 millions de frustrés devant leurs poste de télévision. Bon, on va pas dramatiser non plus on est jamais que 6ème au classement, y'a pas le feu au lac pour l'instant, on sait pas jouer au ballon certes mais on va pas en faire toute une histoire. 105 ans d'histoire justement, on n'en est pas à une année de merde près, on est blindés à ce niveau et on se dit que l'année prochaine sera forcément meilleure, forcément...

Regarder devant c'est l'objectif, et l'objectif du jour c'est de prendre les trois points, avec ou sans la manière, plutôt avec si on en croit Celestini : " Si on ne met pas la manière contre Nantes, on ne gagnera pas... " Et comment on fait depuis le début de saison ?
C'est un match à double enjeu (tranchant ?) que cet OM-Nantes, d'un côté on peut se rapprocher des meilleurs et de l'autre on peut mettre notre adversaire du soir et poursuivant au classement à 7 points, pas négligeable l'affaire !

José Anigo récupère pour l'occasion Abdoulaye Meité et Laurent Batlles suspendus au Mans. Le reste du groupe est conforme à la logique, pas de grands bouleversements en vue, seul Mido est incertain.
Philippe Christanval sera-t-il encore une fois à la place du couillon, c'est-à-dire dans les tribunes comme au Mans ? Toujours est-il que l'entraineur Phocéen va devoir trancher parmis les quelques jambons présents dans le groupe de 18.

A Nantes, Loïc Amisse devra se passer des services de Jérémy Toulalan révélation de la saison du côté de la Jonelière, et de Mathieu Berson l'excellent milieu défensif nantais à qui l'OM profite généralement. Mais il reste quand même le Roumain Moldovan qui depuis son come-back dans l'ancienne cité des Ducs de Bretagne, fait exploser les compteurs : 9 buts en 7 matchs, Karamba ! Pas mal pour un mercenaire dont le compte en banque s'affiche désormais en " pétro-dollars " après son escapade aux Emirats Arabes Unis.
Mickael Landreau et Mario Yepes les autres forces vives nantaises seront elles bien présentes au Vélodrome même si le gardien Nantais s'est fait une entorse du coude à l'entrainement cette semaine il devrait être titulaire dans les cages nantaises. Quand au Colombien, beaucoup sur le Vieux-Port rêveraient de le voir porter la tunique BlancaAzura.

Ce soir pas le droit à l'erreur serait-on tenté de dire, et puis faut pas oublier l'objectif de 10 points en 4 matchs fixé par Anigo il y a de cela 3 semaines.
Avertissement, rappel avant le jugement,
le jury va se retirer pour délibérer, la sentence sera sans pitié...


La composition des équipes :

*OLYMPIQUE DE MARSEILLE* :
Barthez - Beye, Christanval, Sommeil - Ferreira, Hemdani (Cap.), Flamini, Battles, Dos Santos - Drogba, Marlet entr : José Anigo

Remplaçants :
Gavanon, Meité, Celestini, N'Diaye, Skacel, Mido

Blessé(s) : Carrasso, Vachousek, Runje, Delfim, Dahou
Suspendu(s) : aucun
Choix de l'entraîneur : Borios, Ecker, Johansen, Koke

Dernier match : Le Mans 0 - 0 OM

*FC NANTES* :
Landreau (Cap.) - Delhommeau, Gillet, Yepes, Armand - Da Rocha, Fae, Yapi, Ziani - Moldovan, Vahirua entr: Loïc Amisse

Remplaçants :
Grondin, Guillon, Hadjdaj, Savinaud, Pujol

Blessé(s) : Berson, Cetto, Ahamada
Suspendu(s) : Toulalan
Choix de l'entraîneur : Aristouy, Quint, N'Zigou, Ateba

Dernier match : Nantes 3 - 1 Nice

OM - Nantes au Stade Vélodrome, c'est à suivre sur C+ à partir de 20h45 et sur notre forum.

Arbitre : Mr Viléo

par Nass le dimanche 22 février 2004 à 01h26
OM 2-2 Craiova
OM 1-1 Nantes: les erreurs se paient cash

Ahmed Hassan Mido : son actualité