OM-Ajaccio : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Retour au Vélodrome face à Ajaccio, 3 jours après le court succès à Montpellier pour débuter une bonne série. L'OM reçoit donc le quinzième de la L1 après s'être imposé chez le seizième dans l'espoir de commencer à enchaîner les victoires pour se rapprocher des places européennes qui se sont éloignées ces dernières semaines au rythme (trop) élevé des défaites.
José Anigo, qui a déjà fait rejouer cette semaine Perez et surtout Hemdani, commence à retrouver un Marlet opérationnel bientôt suivi de Dos Santos. Christanval et Flamini reviennent de suspension et Mido de la CAN. L'effectif a donc maintenant un nombre de professionnels aptes qui permet de faire des choix (même si Runje, Carrasso, Beye, N'Diaye, Vachousek, Delfim et Dahou sont toujours absents) et Dos Santos, Perez et surtout Christanval sont absents du groupe. Barthez, Meité, Sommeil, Hemdani (le capitaine), Ferreira, Skacel, Celestini, Johansen, Batlles, Mido et Drogba composent le 3-5-2 de départ. Sur le banc, on retrouve Gavanon, Koke, Ecker, Meriem et Marlet. Flamini est 17ème homme.b

La première mi-temps est terne et sans relief avec une unique occasion à la dixième minute sur un coup-franc de Drogba repoussé une première fois par le mur et une seconde par Trevisan mais dans les pieds de Mido qui ouvre le score.
Malgré la sortie de Johansen et l'entrée de Meriem dès le retour des vestiaires, rien ne change et le jeu olympien est d'une pauvreté technique lamentable, le milieu de terrain étant incapable de fournir des ballons aux attaquants.
Alors qu'on se dirige vers cette toute petite victoire malgré un jeu pitoyable, les Ajacciens (pourtant jamais dangereux) égalisent en fin de rencontre sur un corner mal dégagé. Marlet et Koke font alors leur apparition pour reprendre l'avantage. Même s'il ne reste que quelques minutes, l'OM y parvient avec de la réussite sur un ballon intelligemment touché par Marlet.

Barthez (non noté) : Il n'a rien eu à faire durant tout le match si ce n'est quelques dégagements au pied. Sur le but, sa défense n'a pas su dégager le ballon à plusieurs reprises. Un match donc très tranquille.
Meité (5.5) : Stoppeur droit, il a bien tenu son attaquant (alternativement Bagayoko et Loko). Comme toute la défense, il n'a pas grand-chose à se reprocher sur cette rencontre où les Ajacciens n'ont quasiment jamais été dangereux.
Sommeil (5) : Second stoppeur, il a eu un peu plus de mal que l'Ivoirien à cause de la vitesse de Bagayoko mais s'en est globalement bien tiré.
Hemdani (6) : Le capitaine de l'OM a été reconduit au poste de libero où il a encore fait un bon match sobre et efficace. Sans aucun doute le titulaire le moins mauvais.
Ferreira (5) : Il a touché beaucoup de ballons dans son couloir droit (il est passé à gauche à la sortie de Skacel) mais n'a pas réussi grand-chose d'intéressant offensivement. Défensivement, il n'a pas été mis en danger.
Skacel (4.5) : Sur son flanc gauche, il n'a rien apporté offensivement malgré de la bonne volonté mais ça n'est pas assez. Il semble vraiment limité dans ses capacités de joueur de couloir.
Marlet (6.5) : Il a remplacé le Tchèque en fin de match et a joué à droite. Il a été le seul à tenter de faire la différence et à essayer de percuter. Il a été récompensé dans la dernière minute en donnant la victoire à l'OM sur un ballon volé entre Seck et Trevisan.
Celestini (4.5) : Milieu défensif axial, il a, comme tout le milieu de terrain marseillais, été incapable d'approvisionner les attaquants en ballon.
Johansen (4.5) : Il a souvent penché sur la droite en tentant de déborder mais n'a strictement rien apporté étant trop limitée en vitesse, puissance et technique pour faire la différence. Il a logiquement été remplacé par Meriem à la pause.
Meriem (4.5) : Il n'a malheureusement rien fait de mieux que Johansen loupant beaucoup de passes et n'ayant aucune influence dans le jeu.
Batlles (5) : Pas mal de ballons en première période, il s'est ensuite éteint. Son seul fait d'arme est qu'il a obtenu le coup-franc à l'origine de l'ouverture du score.
Mido (5.5) : Il n'a bénéficié de presque aucun ballon intéressant et a donc du revenir au milieu pour toucher des ballons. Il a bien suivi le coup-franc de Drogba pour ouvrir le score sur sa seule occasion.
Koke (non noté) : Il a remplacé l'Egyptien en fin de match pour reprendre l'avantage mais n'a pas eu le temps de montrer quoi que ce soit pour sa première apparition en Blanc.
Drogba (5.5) : Victime de pas mal de fautes de la part du géant Seck, il s'est bien battu et n'a pas marqué (c'est assez rare ces derniers temps pour être souligné) même s'il a amené le premier but en frappant deux fois au but.

L'OM s'est donc imposé de justesse en ne produisant aucun jeu, étant lamentable dans la création et l'animation offensive pourtant face à une équipe faible.
Aucun joueur marseillais n'est sorti du lot, seul Hemdani a fait un match correct et Marlet a fait une très bonne entrée, marquant le but de la victoire. Tout le milieu de terrain olympien (Skacel, Johansen, Celestini, Meriem) a été insignifiant.
Au vu de cette prestation, je ne vois pas comment l'OM peut espérer accrocher une place européenne et heureusement que les équipes du bas de tableau sont loin car le jeu olympien est celui d'un reléguable, et encore...

par seb le dimanche 08 février 2004 à 20h27
OM 2-2 Craiova
BarOMètre: tant qu'il y a de l'espoir

Steve Marlet : son actualité