Footballeurs et ecrits vains

  •    
  •    
  • om facebook

Non contents de gagner des dizaines (voire centaines) de milliers d'euros par mois, sans compter les contrats de publicité et autres primes, certains footballeurs tuent le temps en "écrivant" des livres retraçant leur passionantes aventures. Pour l'amour de la litterature ? Porbablement plus pour arrondir les fins de mois, arrondir avec de jolis zeros sur les comptes en banque. Et pour vendre du papier, il faut peut etre plus que quelques années de parties de ballon (en effet de ces joueurs racontent leur "vie" alors que leur carriere n'est meme pas terminée). Ce qu'il faut c'est du sensationnel, du spectacle encore et toujours. Ainsi, Stam crachait allegrement sur ses petits coéquipiers de MU etmeme sur son entraineur, le tres titré sir alex ferguson, et ce en etant encore joueur des red devils. Rien de tel que des piques bien lancées pour booster les ventes d'un bouquin sur 10 années de tacles glissés et de rasage de crane.
C'etait egalement un bon moyen pour lui de partir vers la lazio la tete haute, en homme qui dit ce qu'il pense, et non en vieux defenseur qui voyait ses performances sportives se dégrader. Donc arretons avec stam, on aura compris ce qu'il avait derriere la tete, faudrait pas que les laziales nous accusent de "cracher dans mon Jaap".
Le cas qui nous interesse plus, c'est celui de Marcel Dessailly. Un tres grand defenseur, qui partout ou il est passé a forcé la sympathie, le respect. Par son talent et par son comportement. Oui mais voila, aujourd'hui Marcel a un bouquin a écouler, "Capitaine". Comme le veut la coutume, Dessailly a donc parsemé ses chapitres de quelques sarcasmes et anecdotes croustillantes. Ainsi il critique son ancien coequipier, Dennis Wise, un joueur connu il est vrai pour son caractere. Mais Marcel ne s'est pas arreté en si bon chemin, et faisant honneur a son pays, il s'est aussi mis au sport national: Le Descendage de Tapie. Une discipline en vogue et qui devrait bientot, a l'initiative du president Aulas, bientot avoir une federation, la FFDT, presidée comme il se doit par l'ami vendeur de Poulets.
Le "Capitaine" des bleus nous sort de derriere les fagots une histoire de pilules données par Tapie lorsque marcel jouait pour l'OM. "Prends ca, il faut gagner", qu'il aurait dit. Mais attention: n'allez pas croire que Dessailly accuse, comme il le dit "rien ne prouve que c'etait du dopage." Ben voyons. Sacré Marcel, il n'a pas du comprendre que Nanard lui avait tendu un chewing gum, tellement Marcel peut avoir mauvaise haleine lorsqu'il se met a dire des conneries. Et puis Marcel veut bien balancer des ragots pour attirer l'avide de scoops foireux mais il veut pas non plus trop se mouiller.
Mais POURQUOI as tu attendu de sortir un livre pour parler de ça Marcel ? Ta conscience te parle uniquement lorsqu'il s'agit de vendre des bouquins ? Peut etre...
En tout cas il serait interessant de savoir ce que pense son coequipier en Equipe de France, l'olympien qui n'a pas sa langue dans sa poche, l'EX COEQUIPIER ET AMI, Franck Leboeuf.
Mais peut etre que Marcel est trop obnubilé par les courbes de vente pour penser a ca...

par frit confit le vendredi 22 mars 2002 à 17h29
OM 2-2 Craiova
Rentrée des classes

Dans l'actualité de l'OM