OM 1-1 Strasbourg (a.p.): Barthez grande classe

  •    
  •    
  • om facebook

Eliminés en ligue des champions, en coupe de la ligue et distancés en championnat, les hommes de Perrin ont beaucoup à se faire pardonner. L'année 2003 s'est finie en Bérézina. Si le cas du gardien de but a été réglé avec le recrutement de Fabien Barthez, reste le problème de l'animation au milieu de terrain. Sur ce dossier, espérons que le mercato nous amènera une surprise (Carriere ou Gallardo).
La venue des alsaciens au Vélodrome en coupe de France , une semaine avant la reprise du championnat, serait donc une sorte d'échauffement si cette épreuve n'était pas l'une de nos dernières chances d'accrocher un titre cette saison.


Le match :
L'entame de match est assez médiocre coté marseillais. Sous la houlette de Mido, très en jambes, les coéquipiers de l'égyptien mettent 7 minutes pour sortir la tête du sac avec cette mésentente Dutruel-Drobny sur un débordement de Drogba.
S'en suit alors une avalanche d'occasions marseillaises ...

11ème minute : Bon centre en retrait de Beye pour Drogba. L'ivoirien décale en retrait pour Mido qui place une frappe puissante que Dutruel arrête.

Les Alsaciens reculent face aux assauts répétés des phocéens. Comme l'avait indiqué Kombouaré, les strasbourgeois essayent avant tout de bien défendre avant d'attaquer.

19ème minute : débordement de Skacel qui rentre dans la surface et frappe sèchement au but, frappe détournée en corner par Deroff.
20ème minute : sur un corner tiré par Meriem, Van Buyten place une belle tête piquée que Dutruel sort magnifiquement

Grosse domination marseillaise avec 70% de possession.

25ème minute : Van Buyten part seul au but, tente de dribbler Dutruel qui fait faute sur le belge en dehors de la surface. Monsieur Ledentu donne bizarrement un carton jaune au portier alsacien.
26ème minute : superbe coup-franc de Drogba idéalement cadré sous la transversale que Dutruel détourne en corner
28ème minute : Skacel met une frappe croisée de 20 mètres qui vient mourir à quelques centimètres du poteau droit de Dutruel

1-0 : corner tiré par Skacel, prolongé par Beye pour Ecker qui trompe Dutruel d'une tête puissante
Les marseillais sont remerciés de leurs efforts.

45ème minute : coup-franc de Meriem pour la tête décroisée de Drogba que Dutruel accompagne en sortie de but.

La deuxième mi-temps reprend sur un faux rythme. Marseille attend, Strasbourg attend ... et le téléspectateur s'ennuie ... Marseille recule mais prend peu de risque. Farnerud (l'ainé) montre l'étendue de son talent. Quand on voit le prix demandé pour Pedretti, on se demande pourquoi pas Pontus !

59ème minute : Drogba se défait de Drobny et choisit de frapper directement au but alors que Mido était seul au centre. Sa tentative termine dans le petit filet

Les lignes marseillaises sont complètement étirées, il y a un gouffre entre l'attaque et le milieu. Les strabourgeois se font de plus en plus pressants par l'intermédiaire de Ljubolja et de Niang

77ème minute : excellente tentative de Niang à l'approche de la surface, il place une frappe à ras de terre qui ne trouve pas le cadre.
80ème minute : Niang profite d'une erreur de relance de Meïté pour s'approcher dangeureusement de la surface, il s'ouvre le chemin du but mais ne voit pas le retour incroyable de Ecker qui vient lui enlever au tout dernier moment le ballon.

1-1 : Mamadou Niang, servi par Ljuboja, allume Barthez et égalise

Les marseillais ont laissé échapper de trop nombreuses occasions. Ils n'ont pas su gérer leur passage à vide prolongé (toute la deuxième mi-temps (sic))

Prolongations :
90ème minute : Mido seul devant Dutruel rate l'immanquable
105ème minute : Skacel seul devant le but rate sa 2ème occasion immanquable
107ème minute : frappe de Lascour arrêtée parfaitement par Barthez
113ème minute : Ecker rate l'immanquable

Séance de penaltys :
Deroff prend Barthez à contre-pied
Mido prend Dutruel à contre-pied
Kobylik trompe Barthez avec une frappe dans la lucarne
Skacel, au même endroit, trompe Dutruel
Barthez arrête le tir de l'excellent Farnerud (qui avait mal tiré)
Vachousek frappe sur la transversale
Barthez sort la grosse parade sur le tir de Niang
Hemdani, intérieur du pied, trouve la lucarne droite
Arrache prend Barthez à contre-pied
Barthez frappe le dernier tir au but et marque ! ! !


Conclusion :
Bouchet veut rester dans la continuité et ne pas recruter de numéro 10. Continuons donc à enchaîner les non-matches, à accumuler les erreurs techniques et à exterminer le gabian entre Michelet et Schloesing.
Marseille a bien joué 30 minutes. Suffisamment pour multiplier un nombre incalculable d'occasions. Mais la trêve n'a cependant pas inversé la tendance : l'OM manque toujours de réalisme. De plus, si les occasions n'ont pas manqué, elles se sont dûes essentiellement à un duo d'attaquants de grande classe. Le manque de création au milieu est manifeste. Seuls nos dirigeants ne semblent pas le voir.


Les marseillais en vue :
Mido
Van Buyten
Beye

Les marseillais aveugles :
Meriem
Skacel
Hemdani

par TontonFlingueur le samedi 03 janvier 2004 à 20h04
OM 2-2 Craiova
OM-Strasbourg : la tactique et les joueurs

Fabien Barthez : son actualité