Belgrade 1-1 OM: un nul pour l'UEFA

  •    
  •    
  • om facebook

Première surprise au coup d'envoi, Vedran Runje est sur le banc. Le Croate est le premier à payer les pots cassés de la mauvaise série marseillaise. Du coup le jeune Gavanon prend subitement du galon. Du centre de formation à la CFA, le minot est maintenant lâché dans le grand bain; pas vraiment un cadeau à première vue pour un joueur qui n'a pas un match de Ligue 1 dans les gants. Dans les casinos qu'Alain Perrin fréquente sûrement moins qu'un certain Courbis, on appelle çà un coup de poker. Runje fait la tronche sur le banc de touche. Il se peut qu'on ne le revoit plus sous le maillot Olympien (mais qui s'en plaindra ?)...
Pour le reste de la composition d'équipe, pas de surprise. Meriem, très incertain pour une douleur à la cheville, est bien sur le banc. L'ancien Bordelais est remplacé par Johansen tandis que Celestini, blessé, a cédé sa place à Sylvain N'Diaye qui se voit enfin offrir une chance de démontrer tout son talent
Le stade du Partizan est chauffé à blanc, 30.000 Serbes avec deux grammes dans le sang, qu'est-ce que ça peut gueuler !


Le match :

9ème minute : frappe soudaine de 20 mètres de Mido mais Pantic veille au grain
11ème minute : Ilic bouffe la feuille de match. Après un ballon raté par Iliev, Ilic est seul face à Gavanon, rate la cible de manière inexpliquable.

14ème minute : Coup dur ! Christanval sort sur blessure et est remplacé par Habib Beye. Meité, plutôt bon depuis 2 matches, se replace dans l'axe.

L'orage des 15 premières minutes passé, l'OM a toujours beaucoup de difficultés à garder le ballon au milieu de terrain. L'équipe ne joue toujours pas ensemble. Les serbes, eux, ont un jeu beaucoup plus fluide et rapide.

22ème minute : Drogba, dos au but, se retourne et frappe du gauche. Le portier des Partizans détourne le ballon en corner. Sur coup de pied de coin, Van Buyten place une tête qu'Ognjanovic sauve sur sa ligne.

Drogba, dans le jeu, est vraiment un cran au dessus des 19 autres joueurs de champ. Les deux attaquants phocéens sont obligés, tout à tour, de mener le jeu pour pallier à l'indigence de nos milieux. Le jeune Gavanon a l'air bien dans ses gants au sein de ce onze qu'il n'a connu qu'une fois cette saison (en amical). Beye se débrouille plutôt bien, surtout si on compare son travail défensif avec le pitoyable duo de gauchers : Ecker et Vachousek. L'ex-lillois est complètement dans le cirage, que ce soit physiquement ou techniquement.

Le jeu n'est pas de grande qualité mais les hommes de Perrin ont le mérite de se battre et de bien quadriller le terrain (mis à part bien sur ce fameux coté gauche).

44ème minute : encore un arrêt impeccable de Gavanon sur un coup-franc enroulé du gauche par Ivic

46ème minute : baraka du jeune portier phocéen qui voit un coup-franc atterrir sur la transversale

La 2ème mi-temps reprend dans une grosse ambiance

53ème minute : belle situation serbe, avec un centre de la droite, le ballon file devant le but, et Gavanon est battu, mais Delibasic est trop court. Ouf !

Les serbes font de plus en plus de fautes sur Mido et Drogba qui systématiquement joue le un contre un, avec une certaine réussite. Le match retombe en intensité.

0-1 : but pour Marseille, signé Mido ! Hemdani tire le coup franc, et l'Egyptien saute plus haut que tout le monde entre deux défenseurs. Il place le ballon dans le petit filet de Pantic.

Le Partizan joue son va-tout mais l'OM tient bon, replié sur son but. Si la pression des hommes de Matthäus augmente, l'OM s'en sort grâce à des maladresses adverses.

77ème minute : tirage de maillot sur Drogba, non sifflé par l'arbitre. L'homme en noir a perdu son sifflet.

1-1 : Egalisation pour le Partizan ! Erreur de Van Buyten, une tête ratée qui bénéficie à Delibasic. Ce dernier marque de la tête, bénéficiant d'une mésentente entre Gavanon et Meïté (79ème minute)

L'OM ensuite ne fait que gérer le match sans s'affoler. Les marseillais tiennent leur premier résultat positif depuis bien longtemps.


Conclusion :
L'Olympique de Marseille obtient le nul et se qualifie donc pour l'UEFA. Si son prestige s'est amenuisé au fil des années au profit de la très lucrative Ligue des Champions, les télévisions françaises se frottent les mains : l'OM est toujours dans la course. Sur un terrain gelé, les marseillais ont livré un combat plus qu'un match. Mais ne faisons pas la fine bouche ... On verra encore l'OM en Coupe d'Europe cette saison.


Les marseillais en vue:
- Mido
- Drogba
- Van Buyten

Les marseillais aveugles:
- Ecker
- Vachousek
- Johansen


Les réactions :

Mido: "C'est un résultat très important pour la confiance"
Alain Perrin: "Fallait bien mettre un gardien dans les buts, Vedran avait perdu toute sa confiance"..."j'ai bien aimé la sérénité des joueurs"
Christophe Bouchet: "C'est un grand soulagement mais défaite ou pas, il n'y aurait pas eu de décision dans la foulée, cependant nous allons nous réunir avec Alain et le staff à la trêve pour voir ce qui a été bon et ce qui l'a moins été"..."Barthez sera bien Olympien à partir du 1er janvier 2004 et on va surement renforcer l'équipe avec un joueur capable de créer du jeu..."

Stade Partizan : 30.000 spectateurs
Pelouse gelée
Température : -1°

Equipes :

Partizan Belgrade :
Pantic - Cirkovic, Malbasa, Ognjanovic, Savic - Duljaj, Ilic (Cap.)(Cakar 87e), Ivic, Rzasa(Drulovic 65e) - Delibasic, Iliev(Radoncic 87e) entr: L.Matthaus

Olympique de Marseille:
Gavanon - Meité, Van Buyten, Christanval (Cap.)(Beye 15e), Ecker - Hemdani, N'Diaye, Johansen, Vachousek- Mido, Drogba entr: A.Perrin

Buts :
Partizan Belgrade : Delibasic(80e)
Olympique de Marseille : Mido (61e)

Cartons :
Partizan Belgrade : aucun
Olympique de Marseille : Vachousek (37e)

Classement final du groupe F :
1er : Real Madrid 14 points +6
2ème : FC Porto 11 points +2
3ème : Olympique de Marseille 4 points -2
4ème : Partizan Belgrade 3 point -6

par TontonFlingueur le mardi 09 décembre 2003 à 23h38
OM 2-2 Craiova
Belgrade-OM : la tactique et les joueurs

Ahmed Hassan Mido : son actualité