Partizan Belgrade - OM : Objectif nul

  •    
  •    
  • om facebook

Sixième et dernier match de Ligue des champions pour nos Phocéens, l'OM et Perrin à un tournant de la saison.

Un point c'est tout !

S'il doit y en avoir un, ce sera celui-là (ou pas), l'OM doit faire un nul ce soir pour espérer poursuivre sa route en Coupe d'Europe... Un nul, c'est pas gagné, les Phocéens font pas les choses à moitié, c'est soit tout blanc soit tout noir, cette saison les Marseillais veulent pas couper la poire en deux, 1 nul (0-0 face à l'Austria Vienne en Août) en 23 matchs officiels depuis le début de saison et c'est tout.

Dès lors, l'OM est-il capable de ramener le point nécessaire à son bonheur et au notre ? 1 point dans une saison c'est pas la mer à boire, mais en ce moment c'est un peu demander l'impossible aux gars de Perrin ! On savait le mois de novembre terrible, on le devinait pas cauchemardesque... Tour à tour Porto, Lyon, le Real, le PSG et Monaco sont venus s'habiller pour l'hiver dans l'antre du Vélodrome, l'OM nous la joue "Emmaus", Alain Perrin de Troyes dans l'aube de l'Abbé-Pierre.

On achève bien les chevaux...

Perrin justement qui n'a jamais vu sa position autant fragilisée qu'aujourd'hui, pensez donc, même à l'époque des grandes bergeries Olympiennes, perdre 5 fois de suite "at home" ça n'était jamais arrivé, en fait on nage en plein délire, pour retrouver aussi pathétiques résultats, faut se replonger en 1957, à l'époque Alain Perrin faisait encore dans ses couches...
Si par malheur les Olympiens venaient à dérouiller dans la soufrière du fief du Partizan, le coach Phocéen en aurait vraisemblablement terminé de son aventure Phocéenne tellement bien commencée...

Christophe Bouchet saura à coup sur prendre la ou les (bonnes ?) décisions qui s'imposent : José Anigo dès maintenant puis Elie Baup à la trêve ?
On oublie tout de suite Raymond Domenech qu'on préfère largement voir scotché à son siège "TPS star" qu'à celui du banc de touche Marseillais même si c'est pas la panacée non plus tellement le commentateur est aussi mauvais que l'entraineur...

Mais ce n'est pas très correct vis-à-vis du technicien Marseillais de pronostiquer sur son avenir, après tout, le match n'est pas joué et un miracle est toujours possible mais pour s'imposer à Belgrade il ne faudra pas être partisan du moindre effort... Obtenir un point là ou le FC Porto et le Real Madrid ont souffert le martyr, quoiqu'il en soit, à 20h45 en rentrant sur la pelouse les Marseillais seront qualifiés, tout peut s'inverser 90 minutes plus tard.

"Voir Belgrade et mourir" c'est en somme le menu de la soirée, préparez les mouchoirs, Perrin va nous fendre le coeur !

Olympique de Marseille :
Runje - Meité, Van Buyten, Christanval (Cap.), Ecker - Johansen, Hemdani, Meriem (ou N'Diaye), Vachousek - Mido, Drogba
entr: A.Perrin


Remplaçants:
Gavanon, Perez, Laurenti, Beye, Fernandao, N'Diaye (ou Meriem), Sytchev

Blessé(s) : Carrasso, Dos Santos, Marlet, Celestini
Suspendu(s) : aucun
Choix de l'entraîneur : Skacel, Borios, Delfim, Dahou

Partizan Belgrade :
Pantic - Cirkovic, Malbaša, Ognjanovic, Bajic - Duljaj, Nadj, Ilic (cap.), Drulovic - Iliev, Delibašic
entr: L.Matthaüs


Remplaçants :
Radakovic, Brnovic, Zavišic, Ðordevic, Boya, Ivic, Savic

Blessé(s): West
Suspendu(s) : Aucun
Choix de l'entraîneur :

OM - Belgrade c'est à suivre sur C+ à partir de 20h45 et sur notre forum.

Arbitre : Mr Manuel González (Esp)

par Nass le mardi 09 décembre 2003 à 06h24
OM 2-2 Craiova
Belgrade 1-1 OM: un nul pour l'UEFA

Daniel Van Buyten : son actualité