OM-PSG : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après le bon match contre le Real mais la défaite, tout Marseille attend une victoire face au PSG pour se racheter des fessées de la saison passée et notamment de la gifle subie au Vélodrome.
Perrin doit toujours se passer de Carrasso, Delfim, Dos Santos, Perez et Marlet, blessés. Il a mis Beye et Laurenti à la disposition de la CFA et aligne donc dans son 4-4-2 habituel Runje dans le but, Meité dans le couloir droit de la défense, Ecker dans le gauche, Van Buyten et Christanval (le capitaine) dans l'axe ; Hemdani et Celestini sont les milieux axiaux récupérateurs, Meriem est milieu droit, Sytchev milieu gauche ; Drogba et Mido sont les 2 attaquants.

Le match commence avec une maîtrise parisienne et une tête d'Heinze sauvée sur la ligne par Celestini puis, petit à petit, l'OM prend le match à son compte et Mido se crée la plus belle occasion des 45 premières minutes mais il ne frappe pas alors qu'il est bien placé devant le but d'Alonzo.
L'Egyptien a aussi la plus belle opportunité de la seconde période avec une tête sur un centre de Drogba sauvée sur son poteau par le gardien parisien. La fin du match approche et l'OM pousse pour prendre l'avantage mais ce sont les Parisiens qui marque sur un contre mené par Pauleta dont la frappe stoppée par Runje revient dans les pieds de Fiorese qui la pousse dans le but vide.

Runje (5) : Il n'a rien eu à faire pendant tout le match si ce n'est quelques relances (il n'a d'ailleurs pas été très inspiré, comme d'habitude, sur celles au pied). Sur le but, il est abandonné par ses défenseurs et n'a pas la réussite que son arrêt arrive dans les pieds de Fiorese.
Meité (5.5) : Encore latéral droit, il n'avait pas d'adversaire direct et n'a donc pas eu de gros problèmes défensifs mais n'est pas venu apporter le surnombre en position offensive.
Ecker (5.5) : Lui aussi n'avait pas de joueur dans son couloir et a connu une soirée relativement paisible.
Van Buyten (5.5) : Il a été mis en échec une seule fois par Pauleta et ça a suffit au Portugais pour amener le seul but de la rencontre.
Christanval (6) : Le capitaine marseillais a été performant, bon dans ses interventions mais ça n'a pas suffit.
Hemdani (5.5) : De l'activité, des ballons récupérés mais aussi quelques erreurs. Un match médiocre donc qui aurait bien pu suffire si la réussite avait été dans l'autre camp.
Celestini (5) : Un ballon perdu d'entrée puis quelques frappes peu dangereuses mais globalement pas assez de combativité et de hargne.
Meriem (5) : Un sentiment mitigé pour l'ex-Sochalien qui a touché énormément de ballons et a été à l'origine de bons mouvement mais il a systématiquement raté son dernier geste ou sa dernière frappe alors qu'il était en bonne position. Il est aussi encore à noter que tous ses coups de pied arrêtés n'ont pas été bien frappés.
Sytchev (4) : Dans un rôle inhabituel de milieu gauche, il devait surveiller le rapide Mendy et avait donc un important travail défensif. Il s'en est bien tiré défensivement mais offensivement il n'a rien amené et a logiquement été remplacé par Vachousek.
Vachousek (non noté) : Il a joué les 25 dernières minutes et a fait mieux que le petit Russe mais n'a pas réussi à faire pencher la balance même s'il aurait du obtenir un penalty.
Mido (5) : Il a eu les 2 plus belles occasions marseillaises mais n'a pas réussi à faire trembler les filets. La première fois car il n'a pas tiré au but alors qu'il était bien placé et la seconde est sortie superbement par Alonzo. A part ça, de l'activité, des courses, de la combativité. Avec un but, il aurait pu être l'homme du match.
Drogba (5) : Il a beaucoup cherché le contact et la faute et a semblé nerveux et surtout trop individualiste devant le but alors que certains de ses coéquipiers étaient mieux placés. Il a sûrement trop voulu en faire dans ce match importantissime.

Les Olympiens ont donc fait encore globalement une bonne prestation mais se sont incliné sur des détails (poteau, arbitrage ...) alors que la victoire leur tendait les bras.
Christanval est selon moi le meilleur d'entre eux et Sytchev (mal utilisé) le moins performant.
Cela fait donc la troisième défaite consécutive au Vélodrome et le prochain match contre les leaders de la L1 semble être promis aux Monégasques tellement les forces en présence semblent déséquilibrées.

par seb le mardi 02 décembre 2003 à 09h18
OM 2-2 Craiova
OM-Monaco: au pied du mur ... pardon du rocher

Philippe Christanval : son actualité